Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img0.mxstatic.com/busard-des-roseaux/un-busard-des-roseaux-femelle-credits-j-m-garg-wikipedia_38452_w460.jpg

 

Publiant leurs travaux dans Biology Letters, des zoologistes français ont étudié expérimentalement les interactions entre busards mâles en fonction de la couleur de leur plumage. Les mâles aux couleurs ternes semblables à celles qu’arborent les femelles suscitent moins l’agressivité de leurs rivaux : une adaptation qui pourrait bénéficier à tous les individus… 

Chez le busard des roseaux s’observe un phénomène rarissime parmi les oiseaux : si, contrairement aux femelles, d’un brun uniforme, les mâles reproducteurs arborent généralement un gris bien plus voyant, certains d’entre eux portent pourtant un plumage terne ressemblant à celui des femelles. Pourquoi ? Des chercheurs du Centre d'études biologiques de Chizé (CNRS) ont trouvé expérimentalement des éléments de réponse...

Ils ont testé le comportement agressif de busards mâles – des deux types – sur leur aire de nidification, en les mettant en présence de leurres pouvant imiter soit des congénères mâles ‘classiques’, soit des mâles ‘imitateurs’, soit encore des femelles. Résultat le plus marquant : les ‘vrais’ mâles se sont beaucoup plus attaqué aux intrus mâles leur ressemblant qu’aux intrus mâles ‘déguisés’ en femelles.

Un phénomène qui profite donc évidemment à ces mâles imitateurs, mais dont pourraient aussi tirer indirectement avantage les autres mâles : moins d’attaques anti-rivaux, donc moins de dépenses énergétiques ; moins de temps utilisé à ces conflits territoriaux, donc plus de temps pour des copulations ‘extraconjugales’ propres à s’assurer un maximum de descendance ; enfin, les mâles ‘imitateurs’ semblant plus actifs que les autres dans la surveillance anti-prédateurs, chacun trouve son compte à la présence de ces mâles ternes sur le territoire. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article