Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img1.mxstatic.com/caribou/caribous_30395_w460.jpg

 

Un chercheur de l'organisme Global Forest Watch a examiné à la loupe un plan du gouvernement canadien sur la gestion de la région des sables bitumineux. Pour lui, le plan ne protège pas suffisamment les zones où vivent les caribous d'Alberta. Pourtant, depuis une dizaine d'années, cette espèce de cervidés ne cesse de décliner.


Le Lower Athabasca Region Plan, qui vise à gérer la région des sables bitumineux tout en veillant sur les espèces animales qui y vivent, ne suffira pas à enrayer le déclin des caribous en Alberta. C'est ce qu'affirme une étude menée par Peter Lee, du Global Forest Watch, et rapportée par Radio-Canada. Pour M. Lee, la protection du caribou n'a pas suffisamment été prise en considération dans le plan du gouvernement.

 

Ce projet a été présenté en avril. Il prévoit la création de nouvelles aires protégées dans la région des sables bitumineux. Au total, elles devraient offrir une certaine protection à environ deux millions d'hectares de terres. Mais le plan évite soigneusement les zones où les sables bitumineux sont les plus importants. Peter Lee a superposé les zones des troupeaux de caribous avec les nouvelles frontières des zones protégées proposées, et de récentes photos satellites des impacts engendrés par les industries énergétiques et les feux de forêt. Il s'est alors aperçu que les zones des caribous ont au cours des cinquante dernières années, été ravagées à 41% par des incendies. Les infrastructures industrielles comme les routes, les oléoducs ou les mines, touchent quant à elles 54% des zones des hardes. M. Lee estime que moins d'un quart des zones de protection des caribous ont été épargnés.

 

D'après les travaux du chercheur, huit hardes de caribous d'Alberta ont avec ce plan moins de 10% de chances de survie. Pour les troupeaux des zones moins touchées, ces chances atteignent seulement 50%.

 

Commenter cet article