Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/crapaud/les-crapauds-pourraient-detecter-dans-l-eau-un-changement-de-composition-lie-a-une-activite-sismique_60217_w460.jpg

 

Faut-il écouter son bon vieux crapaud lorsque que celui-ci vous prévient de l'arrivée imminente d'un séisme ? Ou faut-il interpréter tout changement de comportement comme l'annonce d'une catastrophe naturelle ? C'est la question que s'est posée Louis Geli, sismologue français lors d'une conférence à Brest.

 

On connaissait déjà la faculté de plusieurs animaux à sentir le danger arriver, un prédateur se rapprocher ou la météo se compliquer. Mais certaines espèces pourraient-elles aussi prévenir les séismes, ces catastrophes tellement dévastatrices ? C'est la question que se posent de plus en plus de chercheurs à travers le monde. Récemment, une équipe allemande a ainsi suggéré que des fourmis pourraient avertir de la survenue d'un séisme. 

 

Mais aujourd'hui, c'est le cas d'un autre animal qu'a évoqué Louis Geli, sismologue et directeur du département de Géosciences Marines de l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) : le crapaud. Sa femme, Hélène Geli, journaliste et historienne et lui-même ont d'ailleurs écrit un livre sur le sujet, publié en 2012, "Un crapaud peut-il détecter un séisme?". D'après les deux spécialistes, ceci serait loin d'être exclu, comme en témoigne d'ailleurs une étude menée par des chercheurs britanniques en 2009.

 

Au cours d'une conférence tenue à Brest, Louis Geli a rappelé que ces travaux ont mis en évidence, grâce à une observation du processus de reproduction des crapauds près du lieu du séisme de l'Aquila, un changement de comportement brutal chez les amphibiens cinq jours avant la catastrophe (qui a eu lieu le 6 avril 2009). Les auteurs de l'étude ont émis l'hypothèse que le changement de composition de l'eau avec de nouvelles émanations de gaz auraient joué un rôle dans ce changement.

 

Une théorie qui peine à séduire

D'après Louis Geli, une telle découverte aurait dû "ouvrir le champ de (...)
Lire la suite sur maxisciences.com

Commenter cet article