Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

 

Des ouvriers installent un rouleau de panneaux photovoltaïques, le 15 avril 2008 à Laudun, lors de l'installation de la plus grande centrale photovoltaïque d'Europe Pascal Guyot AFP

ENERGIE - Le solaire et l'éolien sont plébiscitées comme source d'énergie renouvelable. mais le prix de l'énergie passe toujours devant son impact sur l'environnement...

Plus de huit Français sur dix sont favorables à une grande diversité des sources d'énergie dans leur pays, selon un sondage CSA, rendu public mercredi, et effectué les 7 et 8 avril alors que la campagne anti-nucléaire des écologistes s'intensifiait après l'accident de Fukushima.

 

Au total, 81% des personnes interrogées estiment qu'à l'avenir la France devrait avoir la plus grande diversité possible de sources d'énergie. Actuellement, près de 80% de l'électricité consommée en France vient du nucléaire.

Cependant la quasi-totalité des Français (93%) trouve qu'il est important que la France soit indépendante en matière d'énergie et qu'elle produise le plus possible sa propre énergie. Parmi eux, 35% sont tout à fait d'accord avec cette opinion et 58% plutôt d'accord.

 

Pour le choix des sources d'énergie qu'il faudrait développer davantage, 92% des personnes interrogées se prononcent pour le solaire, 81% pour l'éolien et 69% pour l'hydraulique. Toutefois, le prix de la source d'énergie passe toujours avant son impact sur l'environnement pour une majorité de 62% des Français, selon ce sondage CSA réalisé pour le compte de l'agence Publicis Consultants.

 

Plus de la moitié (57%) avancent aussi l'impact environnemental comme critère important pour le choix d'une énergie. 30% mettent en avant le critère de sécurité. Enfin, 62% des personnes interrogées se disent favorables à l'exploitation du pétrole de schiste en France au cas où cela permettrait de faire baisser le prix du carburant, alors que les écologistes mènent une campagne véhémente contre cette forme d'exploration nécessitant des injections d'eau et de produits chimiques sous forte pression dans les sous-sols.

 

Ce sondage a été réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 1.004 personnes âgées de 15 ans et plus constitué selon la méthode des quotas.

 

© 2011 AFP

Commenter cet article