Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-05/2011-05-31/article_mA_got.jpg

 

Jeter son mégot dans la rue, un geste banal et pourtant lourd de conséquences...

Cinq minutes pour fumer une cigarette, douze ans pour qu’un mégot se décompose dans la nature. Si les méfaits du tabac sur la santé sont bien connus, on se penche encore peu sur les effets néfastes de la cigarette sur l’environnement. Les chiffres sont éloquents: selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le tabac est responsable chaque année de la déforestation de 200.000 hectares de terres dans le monde et génère 2,3 millions de tonnes de déchets industriels et 209.000 tonnes de déchets chimiques.

Huit millions de mégots jetés chaque minute

Les mégots en particulier sont responsables d’une pollution visuelle et environnementale dans les villes. On estime que huit millions de mégots sont jetés chaque minute dans le monde, dont la plupart se retrouvent dans les rues et dans les égouts. Or, ces filtres contiennent des substances nocives qui se libèrent dans les réseaux d’assainissement des eaux, non équipés pour les traiter. Nicotine, phénols et métaux lourds se répandent alors dans les eaux des stations d’épuration, un seul mégot pouvant polluer jusqu’à huit litres d’eau, selon la mairie de Paris.

Quand ils sont jetés dans la nature, les mégots sont tout aussi néfastes. Ils fragilisent la végétation et sont entraînés par les cours d’eaux jusqu’à la mer, explique l’association Robin des Bois. En montagne, on retrouve jusqu’à 7.000 mégots par jour sous un seul télésiège, rapporte  l’association Moutain Riders, qui organise chaque année des nettoyages de piste en fin de saison.

Depuis le 1er janvier 2008, l’interdiction de fumer dans les établissements ouverts au public et les lieux de travail a fait apparaître des montagnes de mégots en bas des immeubles et devant les bars et restaurants. Plusieurs villes ont mis en place des programmes de sensibilisation ou ont organisé des distributions de cendriers de poche. Mais les fumeurs ont encore du mal à perdre leurs mauvaises habitudes.

A.C.

Commenter cet article