Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img1.mxstatic.com/s%e9isme/montagnes-illustration_28883_w460.jpg

 

Une étude qui a été publiée hier démontre que, contrairement à une idée répandue, les séismes ne font pas tous grandir les montagnes.


En mai 2008, la province du Sichuan, en Chine, subissait un violent séisme de magnitude 7,9. Les chiffres officiels faisaient état de 70.000 morts, 18.000 disparus et des millions de sans abris. Les géologues se sont penchés sur les informations recueillies lors de cette catastrophe.

 

Le séisme, survenu "le long de la bordure est du plateau tibétain, à l’intérieur de la chaîne de montagnes nommée Longmen Shan qui présente une élévation topographique moyenne de 5 km" est paradoxal, explique à l’AFP Marcello de Michele, un des géologues auteurs de l’étude qui vient d’être publiée.

 

Le séisme a effectivement entraîné plus de 56.000 glissements de terrain. Grâce à des modèles informatiques, les experts ont cherché à évaluer la quantité de sédiments qui on ainsi été véhiculés. Les calculs indiquent entre 5 et 15 kilomètres cubes de sédiments déplacés. Par ailleurs, l’élévation des sols résultant du séisme n’est que de 1,5 à 4 kilomètres cubes.

 

En conclusion, comme l’explique TV5monde, même si, au fil du temps, les ruissellements, les cours d’eau et tous les autres facteurs participant à l’érosion n’emportaient qu’une petite fraction des débris et sédiments déplacés par les glissements de terrain, le résultat serait une réduction importante du volume des montagnes et du relief.

 

Commenter cet article