Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

Grâce à la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter, la NASA a pu réaliser une mosaïque d'images afin d'explorer en détail le pôle nord de la lune. L'opération a demandé plus de 10.000 photos pour une résolution de 931.070 x 931.070 pixels.

 

 

Quand la NASA fait les choses en grand, on se doute que ce sera très, très, grand et l'agence le démontre une nouvelle fois. Celle-ci a en effet publié le 18 mars une mosaïque d'images représentant le pôle nord de la Lune. Pour cela il a fallu rassembler pas moins de 10.581 photos prises par une sonde en orbite autour de notre satellite, le Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO).

 

Cette énorme quantité de données permet de donner une image sur laquelle chaque pixel représente seulement deux mètres. Si la mosaïque était compilée en une seule image, elle ferait 931070 pixels de côté pour un total approchant les 900 milliards de pixels. Afin que ce total de plus de trois térabits d'informations reste utilisable, le tout a été fractionné en des millions de fichiers plus petits.

Et s'il prenait à quelqu'un d'imprimer cette carte en qualité magazine, 300 pixels par pouce, il lui faudrait une feuille plus grande qu'un terrain de football américain !

 

Une sonde en orbite depuis 2009

"Cette image unique est une incroyable source d'information, aussi bien pour les scientifiques que pour le public, s'enthousiasme John Keller qui travaille sur Lunar Reconnaissance Orbiter. C'est le dernier exemple en date des données et idées fournies par le LRO depuis près de cinq ans".

 

"La fabrication de cette mosaïque géante a demandé quatre ans et un énorme effort collectif au sein du projet LRO, poursuit Mark Robinson de l'université d'Etat de l'Arizona. Nous avons à présent une carte presque uniforme pour répondre à des questions scientifiques clés et trouver les meilleurs sites d'alunissage pour des explorations futures".

 

Le Lunar Reconnaissance Orbiter gravite autour de la Lune depuis juin 2009. Outre ses appareils photographiques qui ont permis de livrer des vues spectaculaires telles que celle de la vidéo ci-dessus, cette sonde étudie les radiations, les minéraux et la géologie de notre satellite naturel. Les curieux peuvent donc maintenant admirer le travail réalisé grâce au LRO et se perdre sur la surface criblée de cratères, dont les noms s’affichent au fil des zooms.

 

Pour découvrir cette impressionnante plongée au milieu des cratères, c'est par ici.

Commenter cet article