Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/mars/la-planete-mars-a-t-elle-montre-une-atmosphere-riche-en-oxygene-avant-la-terre_60452_w460.jpg

 

Grâce à l'examen de roches et de météorites martiennes, des chercheurs pensent que la planète Mars possédait une atmosphère riche en oxygène, il y a quelque 4 milliards d'années. Soit 1,5 milliards d'années avant que la Terre n'en fasse de même.

 

La planète Mars n'en finit plus de dévoiler ses secrets ! Alors que le rover Curiosity arpente toujours les plaines martiennes, en quête de nouvelles informations, des chercheurs viennent d'annoncer une découverte d'importance : il y a 4 milliards d'année, Mars aurait eu une atmosphère riche en oxygène. Un résultat inattendu alors que l'oxygène atmosphérique n'a fait son apparition sur Terre que 1,5 milliards d'années plus tard.

 

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié la composition de plusieurs météorites martiennes et y ont ajouté des données fournies par le rover Spirit sur des roches observées dans le cratère Gusev. Ceci a permis de constater quelques différences de composition et notamment que ces dernières étaient cinq fois plus riches en nickel que les météorites. Une différence qui a étonné les chercheurs et qui les a poussés à émettre des doutes quant à la nature volcanique des météorites. 

 

"Ce résultat est surprenant parce que les météorites sont géologiquement "jeunes", vieilles de 180 à 1.400 millions d'années, et que le rover Spirit a analysé une partie très vieille de Mars, âgée de plus de 3.700 millions d'années", a expliqué le Professeur Bernard Wood de l'Oxford University's Department of Earth Sciences. Ceci suggère que la composition géologique de Mars pourrait varier grandement d'une région à l'autre. Mais les chercheurs envisagent également une autre hypothèse.

 

Des roches englouties puis refoulées à la surface

Selon eux, la différence pourrait aussi provenir d'un phénomène géologique de subduction, autrement dit le recyclage de matériau vers des couches plus intérieures. Plus précisément, (...)
Lire la suite sur maxisciences.com

Commenter cet article