Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.topsante.com/var/topsante/storage/images/minceur/nutrition-minceur/conseils-minceur/minceur-tout-ce-qu-il-faut-savoir-sur-la-faim-35747/276301-1-fre-FR/Minceur-tout-ce-qu-il-faut-savoir-sur-la-faim_exact441x300.jpg

 

Un petit creux, une grosse fringale, une envie irrépressible de chocolat ou d’un steak saignant… Votre ventre fait la loi ? Faîtes le point sur la faim.

La vraie faim c’est :

Un besoin interne de recharger le corps en calories et énergie. Quand la glycémie, le taux de sucre dans le sang diminue, le cerveau perçoit un manque de carburant. La faim peut s’exprimer par un creux dans le ventre, des gargouillis. Elle peut aussi entrainer des maux de têtes, et des troubles de la concentration. Dès que vous commencez à manger, la faim diminue progressivement.

 

La fausse faim c’est :

Une envie compulsive de manger et souvent le même type d’aliments (les gras et sucrés). Cette « fausse » faim permet de compenser une émotion, un stress. Quand la fausse faim vous appelle, demandez-vous si vous n’avez envie de manger que du sucré. Si la réponse est positive, il s’agit sûrement d’une fausse. Respirez et faites-vous plaisir autrement qu’en mangeant.

 

La satiété :

Si vous avez écouté votre corps et vos sensations alimentaires, vous aurez atteint votre seuil de satiété. Fini les repas trop copieux ou les collations entre les repas. Votre faim reviendra naturellement à l’heure du repas suivant. Vous pouvez aussi adapter vos heures de repas. Il vaut mieux dîner une heure plus tôt que patienter en grignotant. Avancer l’heure du diner est un moyen simple de rééquilibrage alimentaire.

 

Les éléments qui perturbent la faim :
Mais il n’est pas forcement évidement d’être en totale harmonie avec notre corps. Différents éléments perturbent nos sensations. Les mauvaises habitudes alimentaire (ne pas savoir prendre son temps pour se nourrir, regarder la télé, craquer pour de la junk food), les règles familiales (éducations alimentaires rigides) dérèglent la faim et les envies. Sans parler des régimes, la pire attitude pour développer des troubles du comportement.  Vous ne mangez plus par nécessité interne mais en interdisant certains aliments (qui font soi-disant grossir). Cette restriction déclenche souvent des crises de boulimie, et  des comportements alimentaires compulsifs.

Commenter cet article

maigrir 10/07/2013 10:24


Il est essentiel de savoir différencier la vrai faim de la fausse faim car c'est surtout la satisfaction de la fausse faim qui est à l'origine de la prise de poids. Donc, il faut faire attention.