Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

Appelé parhélie, "faux soleil" ou encore "soleil double", voici un phénomène aussi rare que magnifique consistant en l'apparition de deux répliques de l'image du Soleil placées horizontalement de part et d'autre de celui-ci. Une vraie curiosité qui a pu être observée ce 19 janvier dans le ciel sans nuages de Moscou.

 

.

 

Filmé le 19 janvier 2014 depuis le métro par l'internaute melkiy582, un événement peu commun a retenu l'attention de nombreux moscovites qui ont pu voir dans le ciel l'apparition non pas d'un, mais deux soleils ! Un vrai miracle qui a pourtant une origine toute scientifique, bien que certaines croyances autour de ce phénomène continuent d'avoir la dent dure!

 

Une question de cristaux de glace dans l'atmosphère

Phénomène optique n'ayant rien de surnaturel, ni d'extraterrestre, l'apparition d'une parhélie dans le ciel reste cependant un événement incroyable qui a souvent donné lieu à tous les fantasmes. Notées dans une célèbre gravure par Hans Glaser qui évoquait déjà le phénomène en 1566, les parhélies ont aussi occasionnellement été à l'origine de témoignages d'observations d'OVNI.

 

Causé par la réfraction de la lumière solaire par des cristaux de glace de forme hexagonale présents dans l'atmosphère, le phénomène de parhélie doit sa forme circulaire à ces mêmes cristaux orientés de manière parallèle au sol en raison de la gravité terrestre. Ces cristaux, avec la réflexion de la lumière solaire, provoquent ainsi l'apparition de deux taches lumineuses plus intenses de part et d'autre du Soleil, situées parallèlement au sol.

 

Apparaissant à un angle équivalent à la position du halo solaire, les parhélies donnent à l'observateur l'occasion de voir non pas seulement la lumière venant directement du Soleil, mais aussi celle réfractée par les cristaux de glace situés comme le halo, à 22°. Selon ce qui a pu être observé dans le passé, la durée de ces apparitions (...) Lire la suite sur Gentside.com


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article