Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://l1.yimg.com/nn/fp/rsz/120712/images/smush/neige_1354860375.jpg

 

 

Les premiers flocons de neige de cette fin d'année sont tombés dans la nuit de jeudi à vendredi mais n'entraînaient en début de matinée que de faibles perturbations dans la trentaine de départements placés en alerte orange par Météo France.

 

 

 

"La situation est quasi normale en Ile-de-France et dans le nord du pays, En revanche, les chutes de neige qui se déplacent vers l'Est peuvent être par endroit plus conséquentes", ont précisé à l'AFP les ministères de l'Intérieur et des Transports, qui "appellent les conducteurs à la prudence voire à différer leur trajet".

 

Un manteau blanc recouvrait d'une fine pellicule l'Ile-de-France, la Normandie, la Picardie et la région Nord et ce premier épisode neigeux a touché vers 6H00 la Champagne et la Bourgogne avant de se déplacer dans la journée vers la Champagne-Ardenne, la Lorraine, la Franche-Comté et la région Rhône-Alpes, selon Météo France.

Quelques retards voire des annulations de vols étaient à prévoir vendredi matin en raison des intempéries à l'aéroport de Roissy, mais la situation devait rester normale à Orly, selon les Aéroports de Paris (ADP).

 

La circulation sur les principaux axes routiers des départements touchés était "relativement fluide, avec peu d'accidents enregistrés, malgré des conditions parfois délicates", a expliqué vers 9H00 à l'AFP un porte-parole du centre national d'information routière (Cnir).

 

En Ile-de-France, on roulait même mieux, seule une centaine de kilomètres de bouchons étaient enregistrés en début de matinée contre 250 kilomètres habituellement. "On avance moins vite, mais il y a moins de bouchons parce qu'il y a moins de véhicules sur les routes", selon le Cnir.

 

Plusieurs arrêtés d'interdiction de circulation pour les poids lourds de 7,5 tonnes ont été pris et d'autres vont être pris dans la matinée, promettent les ministères de l'Intérieur et des Transports. En Meurthe-et-Moselle, plus de 110 poids lourds sont stockés, notamment aux frontières belge et luxembourgeoise.

 

"Le fait d'avoir en amont interdit la circulation des poids lourds a permis de limiter les perturbations liées aux chutes de neige", a précisé le porte-parole du Cnir, expliquant que les blocages viennent très souvent des poids lourds en porte-feuille sur les routes, comme cela a été le cas sur l'autoroute A4 dans le sens Strasbourg-Paris.

A Paris, la fine couche de neige a rapidement fondu mais les Parisiens, alertés du déclenchement du niveau 3 du Plan neige ou verglas en Ile-de-France (PNVIF), soit le plus haut de l'échelle, avaient pris soin de s'emmitoufler chaudement avant de quitter leur domicile.

 

La neige entraînait des perturbations sur une vingtaine de lignes de bus franciliens ainsi que sur la ligne C du RER et quelques lignes de trains de banlieue.

 

Quelque 5.000 foyers du Nord/Pas-de-Calais étaient privés d'électricité vendredi matin en raison des chutes de neige tombées dans la région durant la nuit, a annoncé ERDF.

 

Les pompiers ont réalisé quelques interventions: dans l'Oise, ils ont été appelés pour des chutes d'arbres et un câble électrique dans le secteur de Chaumont et pour une dizaine d'accidents matériels dans la Marne.

Dans plusieurs départements (Doubs, Meurthe, Moselle, Meuse, Moselle, Marne, Ardennes, Aube), les transports scolaires ont été suspendus dans la journée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article