Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

Palau : le PNUE lance une nouvelle campagne pour la préservation du dugong

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), allié aux parties à la Convention sur la conservation des espèces migratoires appartenant à la faune sauvage et au Programme régional océanien de l'environnement (PROE), vient de lancer une nouvelle campagne visant à protéger le dugong, un mammifère marin menacé de disparition inscrit en annexe I de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (Cites).

Vivant sur les littoraux de l'océan Indien et de l'océan Pacifique ouest, le dugong voit sa population chuter de façon très rapide au niveau mondial. Ce mammifère marin est à la fois menacé par la destruction de ses habitats côtiers engendrée par le développement du tourisme, la pollution et l'urbanisation des côtes. En outre, l'animal est parfois chassé pour sa viande, et souvent blessé par les hélices des bateaux à moteur, quand il n'est pas capturé accidentellement lors de campagnes de pêche.

Lundi à Palau, le PNUE, les parties à la Convention sur la conservation des espèces migratoires appartenant à la faune sauvage et le PROE ont lancé en présence du président Johnson Toribiong et de son ministre de l'Environnement Harry Fritz, une nouvelle campagne visant à sensibiliser les populations quant à ces menaces, rapporte le site Actualités news environnement.

Les eaux territoriales de Palau abritent la population de dugongs la plus réduite et la plus menacée de la région. Or le taux de reproduction de ces animaux est extrêmement faible. Le mammifère à la maturité sexuelle tardive, dix ans, ne donne naissance qu'à un seul petit tous les quatre ou cinq ans. En plus d'alerter les populations locales quant aux dangers qui menacent l'espèce, la campagne du PNUE vise à améliorer leurs moyens de subsistance pour limiter la chasse du dugong.

 

Maxisciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article