Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

 L'effort aux toilettes est une cause importante de rupture d'anévrisme. © Jacques Demarthon / AFP

 

Il existe des façons plus ou moins agréables de déclencher une rupture d'anévrisme cérébral. Des chercheurs néerlandais ont identifié les huit principaux facteurs. Ils ont même calculé leur part de responsabilité. Dans l'ordre :

 

1) la consommation de café : 10,6 %

2) un exercice physique trop intense : 7,9 %

3) se moucher : 5,4 %

4) une relation sexuelle : 4,3 %

5) la défécation pour un constipé : 3,6 %

6) la consommation de cola : 3,5 %

7) une grande peur : 2,7 %

8) se mettre en colère : 1,3 %

 

Autant dire que les grands buveurs de café ont intérêt à ne pas se moucher en pratiquant un effort sexuel violent suivi d'une défécation poussive. "Tous ces facteurs produisent une rapide et soudaine augmentation de la tension qui semble être la cause commune aux ruptures d'anévrisme", note Monique Valk, principale auteur de l'étude au centre médical de l'université d'Utrecht. Pour établir le facteur de risque, la chercheuse a interrogé 250 patients ayant été victimes d'une hémorragie méningée en leur soumettant un questionnaire dressant la liste de 30 activités susceptibles de déclencher un tel traumatisme. Encore a-t-il fallu que cet AVC ne leur ait pas effacé la mémoire.

 

Par Frédéric Lewino

Commenter cet article