Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

 

Le phénomène, qui s'est produit en Nouvelle-Zélande, au Chili et en Haïti, serait lié à une poussée hormonale induite par le stress du séisme.

 

Naissances et tremblements de terre... iraient de pair. C'est le constat des autorités sanitaires néo-zélandaises à la suite de deux séismes enregistrés à Christchurch, en septembre dernier puis en février. Dans les deux cas, les maternités de la province touchée ont vu accourir les femmes enceintes et enregistré nombre de naissances avant terme. Le phénomène serait lié à une poussée hormonale induite par le stress du séisme. Victimes l'an dernier de catastrophes similaires, le Chili et Haïti ont, eux aussi, enregistré un véritable baby-boom neuf mois après les catastrophes. 

 

L'Express

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clovis simard 23/02/2012 13:56


Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-6, THÉORÈME ALASKA.-   SÉISMES ET CATASTROPHES !

Cinémartie 16/03/2011 20:06



Ah, l'instinct de survie : un "basic instinct" !