Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.topsante.com/var/ezflow_site_clean/storage/images/media/images/8_vivre-bio/hemorroides-les-solutions-naturelles-pour-les-soulager/1950387-1-fre-FR/Hemorroides-les-solutions-naturelles-pour-les-soulager_h_content_l.jpg

 

Plus gênantes et douloureuses que graves, les hémorroïdes empoisonnent la vie d’une personne sur deux après 45 ans. Pour les soulager, les médecines naturelles ont fait leurs preuves.

1. Hémorroïdes : les plantes qui calment

Voici les plantes qui calment en cas de crise

 

Pour dompter la douleur, l’inflammation et l’œdème : 600 mg de fragon par jour, soit 3 gélules d’extrait sec, pendant 4 ou 5 jours (Elusanes, Arkogélules) ou 150 gouttes d’intrait de marron d’Inde en 3 prises pendant 8 jours.

 

Pour apaiser les démangeaisons, appliquer un macérât huileux de calendula (Florame, Boiron) en vérifiant au préalable sa compatibilité avec les muqueuses. Alterner avec une compresse (linge rempli de glaçons) sur l’anus et des bains de siège à l’eau fraîche au marron d’Inde (Weleda), qui resserrent les veines dilatées.

 

2. Hémorroïdes: les plantes qui préviennent les crises

Pour limiter le nombre de crises, faites des cures de 2 à 3 semaines de plantes qui stimulent la circulation, seules ou associées, en tisane ou en gélules.

Du fragon (ou petit houx) pour commencer : 1 ou 2 gélules de 200 mg d’extrait sec par jour durant 4 ou 5 jours, puis continuer avec des gélules (ou tisanes) de vigne rouge, hamamélis, cyprès, marronnier (écorce), à la même posologie.

 

Faites vous-même votre tisane : 3 sachets d’hamamélis, cyprès, marronnier (écorce) infusés dans 500 ml d’eau, complétée avec de l’eau pour obtenir 1,5 litre de boisson. À boire tout au long de la journée.

 

3. Hémorroïdes : l'homéopathie pour stopper les poussées

Les granules homopathiques à prendre en cas de crise

Aesculus 5 CH et Arnica 5 CH

Prendre en alternance 5 granules toutes les 3 heures et pendant 3 jours, jusqu’à disparition des symptômes.

Nux vomica 7 CH, 5 granules matin et soir, à associer aux deux remèdes précédents jusqu’à amélioration. Recommandé si la crise fait suite à une consommation excessive d’alcool ou d’épices ou est liée à une contrariété.

Collinsonia canadensis 5 CH
Prendre 5 granules deux fois par jour. Efficace si la crise survient après une constipation ou pendant la grossesse.

Aesculus composé en pommade à appliquer localement deux ou trois fois par jour, associé à 1 suppositoire matin et soir.

Ratanhia 5 CH, 5 granules deux fois par jour, en cas de fortes démangeaisons.

 

4. Hémorroïdes : l'homéopathie en traitement de fond

• Aesculus composé, Sepia composé soit 5 granules deux fois par jour, soit 10 gouttes deux fois par jour,
durant plusieurs mois.

• Sulfur, Lachesis et Sepia en haute dilution peuvent être associés en prise hebdomadaire. Le choix des
doses dépendant du terrain de chacun, mieux vaut donc consulter.

 

5. Hémorroïdes : la gemmothérapie contre l'inflammation

La gemmothérapie, cette médecine qui utilise les bourgeons mais également les jeunes pousses des plantes est intéressante pour lutter contre la crise hémorroïdaire.

Prendre du macérât glycériné de marron d’Inde, l’Aesculus hippocastanum Bg Mg, 100 à 200 gouttes pendant 1 à 2 mois.
En cas de constipation, ajouter 100 gouttes de macérât de romarin.

 

 

Auteur : Dominique Thibaud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article