Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img3.topsante.com/var/topsante/storage/images/medecine/addictions/arret-du-tabac/prevenir/tabac-le-tabac-fait-des-ravages-sur-tous-les-organes-53205/461577-1-fre-FR/Tabac-le-tabac-fait-des-ravages-sur-tous-les-organes_exact441x300.jpg

 

Un rapport américain récapitule l'ensemble des effets négatifs du tabac sur la santé. Une liste loin d'être exhaustive puisqu'elle ne cesse de s'allonger au fil des années.

 

Il y a 50 ans, un premier rapport américain établissait le lien entre le tabac et le cancer du poumon mettant en lumière pour la première fois les dangers de la cigarette. Aujourd'hui, les pathologies liées au tabagisme et au tabagisme passif ne se confinent plus aux poumons. C'est un fait, presque tous les organes du corps sont attaqués par ce poison nicotinique, et les politiques de prévention n'y changent rien : "Un demi-siècle après la publication du premier rapport du Médecin Général américain, qui établissait pour la première fois un lien entre cigarette et cancer du poumon, la liste déjà longue des maladies provoquées par le tabac et le tabagisme passif continue à s'allonger", s'inquiète Dr Boris Lushniak, le Médecin Général par intérim, auteur d'un nouveau rapport sur le tabac qui fait un bilan d'un demi-siècle de lutte contre le tabagisme.

Depuis la première publication du rapport aux États-Unis en 1964, les dommages chiffrés du tabagisme font penser à une hécatombe : plus de vingt millions d'Américains sont morts des méfaits de la cigarette, dont environ 2,5 millions de cancer du poumon et de maladies cardiovasculaires dus au tabagisme passif.

 

La cigarette n'épargne rien

Les risques de la cigarette sont bien réels, démontre (s'il en est encore besoin) le Dr Lushniak avant de dresser un petit récapitulatif des dommages sur la santé: "Ce nouveau rapport indique que fumer contribue aussi à la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), au diabète, au cancer du foie, à des complications chez les personnes atteintes d'un cancer et chez celles qui en guérissent, ainsi qu'à la tuberculose, à des problèmes d'érection, au bec de lièvre chez les nouveaux-nés, aux grossesses extra-utérines, à l'arthrite, à l'inflammation et à des dysfonctionnements immunitaires" .

 

 Ce rapport confirme une fois de plus ce que les autorités sanitaires et les scientifiques, à grand renforts d'études, s'évertuent à démontrer, à savoir que le tabac est un des plus grands fléaux de notre société. Aux États-Unis comme en France d'ailleurs,  le tabagisme actif reste la première cause de mortalité évitable. Dans l'Hexagone, il est responsable de 90 % des cancers du poumon et de 73 000 décès prématurés.

Commenter cet article