Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img1.mxstatic.com/quasar/vue-d-artiste-du-quasar-credit-photo-eso_30543_w460.jpg

 

Une équipe d’astronomes européens a fait une découverte exceptionnelle. Ils sont parvenus à identifier le plus ancien quasar jamais observé auparavant, peut-on lire dans la revue scientifique Nature.


Un quasar est un amas de gaz brillant qui entoure un trou noir supermassif. Jusqu’à présent, le plus vieux détecté par des astronomes datait de 870 millions d’années après le Big Bang. Mais une équipe européenne est parvenue à identifier un quasar encore plus ancien, baptisé ULAS J1120+0641, qui aurait existé lorsque l’univers était âgé de seulement 770 millions d’années. La lumière de ce quasar a donc pris environ 12,9 milliards d’années pour rejoindre notre planète. Celle-ci est alimentée par l’immense trou noir qui se trouve en son centre. Les scientifiques estiment sa masse à deux milliards de fois celle du Soleil, précise Radio Canada.

Le quasar a été identifié sur des images prises par un télescope infrarouge situé sur le Mauna Kea à Hawaï et le Very Large Telescope (VLT) du Chili. ULAS J1120+0641 serait l'objet le plus brillant jamais détecté au sein du jeune univers en formation. Le quasar est donc très rare et devrait permettre aux astronomes de comprendre comment les trous noirs supermassifs se sont formés. Les théories actuelles admettent que les trous noirs de cette importance prennent des milliards d’années pour se former en attirant la matière qui se trouve aux alentours.

Les travaux de cette équipe d’astronomes européens paraissent aujourd’hui dans la revue Nature.

Commenter cet article