Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.atlantico.fr/sites/default/files/imagecache/Une/galaxiecartouche.jpg

 

Une éruption géante autour du trou noir central de la Voie lactée ; Shutdown de l'administration US : quelles conséquences pour le spatial ?

Et aussi : En bref : Adobe piraté, 2,9 millions de comptes clients dérobés ; Le morcellement de la jungle menace la faune thaïlandaise ; Petit Âge glaciaire : le puissant volcan en cause a été identifié.

 

Une éruption géante autour du trou noir central de la Voie lactée

Tel un super-volcan, le trou noir supermassif au centre de la Voie lactée aurait généré une violente éruption il y a environ deux millions d’années, selon une étude présentée lors des rencontres de Galaxy Zoo à Sydney le 24 septembre 2013. À l’instar de beaucoup de galaxies dans l’univers, la Voie lactée cache en son centre, derrière d’épais rideaux d’étoiles, de gaz et de poussières, un trou noir supermassif. En étudiant les mouvements des étoiles de cette région, les astrophysiciens ont pu évaluer sa masse à quelque quatre millions de fois celle de notre Soleil. Un beau petit monstre, certes, mais qui ne montre pas beaucoup d’appétit en ce moment. Tout au plus des petits en-cas (nuages de gaz et astéroïdes) qui n'ont rien à voir avec les festins observés chez certains de ses congénères voisins.

 

Lire la suite sur Futura-sciences

Shutdown de l'administration US : quelles conséquences pour le spatial ?

Après la fermeture de toutes les administrations non essentielles aux États-Unis, le site de la Nasa est fermé et, derrière lui, de nombreuses missions en cours sont gelées. Même Curiosity n'envoie plus ses tweets. Le JPL, cependant, s'occupe toujours de lui. Espace Actualités Astronautique Afficher plus de tags Mots-clés | Astronautique, Nasa, Curiosity, MSL, ISS Shutdown de l'administration US : quelles conséquences pour le spatial ?

Après la fermeture de toutes les administrations non essentielles aux États-Unis, le site de la Nasa est fermé et, derrière lui, de nombreuses missions en cours sont gelées. Même Curiosity n'envoie plus ses tweets. Le JPL, cependant, s'occupe toujours de lui. Le 03/10/2013 à 18:22 - Par Ambassade de France aux États-Unis 7 commentaires Réagir Sur Mars, Curiosity ne s'est heureusement pas arrêté et la mission JPL se poursuit. Il roule actuellement vers le mont Sharp, dont les premières pentes sont visibles sur ce panorama, réalisé en août 2012, peu après l'atterrissage. © Nasa, JPL Share on print Share on email Le 1er octobre 2013, la Nasa fêtait son 55e anniversaire. Malheureusement, ce jour était aussi le premier jour de l’année fiscale 2014 états-unienne et il s’est ouvert par l’arrêt des activités gouvernementales (shutdown) alors que le Congrès n’a pas réussi à se mettre d’accord sur le vote du budget. Plusieurs membres du parti républicain, à la Chambre, continuent de conditionner leurs votes au report voire l’annulation de l’application de la loi sur l’assurance santé, dite Obamacare. Après cette « fermeture » du gouvernement, seules les activités considérées comme essentielles – armée, contrôle du trafic aérien, douanes entre autres – continuent de fonctionner, le reste du gouvernement étant paralysé jusqu'à nouvel ordre. Au total, 800.000 agents sur les deux millions de fonctionnaires du pays ont été arrêtés.

 

Lire la suite sur Futura-sciences

En bref : Adobe piraté, 2,9 millions de comptes clients dérobés

L’éditeur Adobe a confirmé avoir été victime d’une intrusion informatique au cours de laquelle les données personnelles de 2,9 millions de comptes clients ont été dérobées. Cela comprend notamment les mots de passe et numéros de cartes bancaires protégés par chiffrement. Les codes source de plusieurs logiciels Adobe ont également été compromis.

Adobe vient de révéler qu’il a été visé par une attaque de grande ampleur qui a vu des pirates infiltrer ses serveurs pour dérober des comptes utilisateurs ainsi que le code source de plusieurs de ses produits. « Notre enquête indique que les assaillants ont eu accès aux comptes Adobe et mots de passe clients chiffrés. Nous pensons également qu’ils ont prélevé sur nos systèmes certaines informations relatives à 2,9 millions de clients Adobe comprenant les noms d’utilisateurs, les numéros de cartes de crédit et de débit chiffrés, les dates d’expiration et d’autres informations relatives aux commandes clients », explique dans un billet de blog Brad Arkin, le directeur de la sécurité. Il précise qu’il ne semble pas que les pirates aient pu récupérer les données de cartes bancaires non chiffrées.

 

Lire la suite sur Futura-sciences

Le morcellement de la jungle menace la faune thaïlandaise

En Thaïlande, les petits mammifères de la forêt tropicale sont sérieusement en danger. Depuis l’isolement de leur environnement et l’invasion de prédateurs, ils disparaissent de leur habitat naturel. Retour sur cette urgence, qualifiée d’« Armageddon écologique ».À l’origine, il y avait une grande forêt. Aujourd’hui, ce ne sont plus que des îles de forêt éparses.

Le paysage du bassin de la rivière Khlong Saeng en Thaïlande a complètement changé depuis qu’en 1987, le gouvernement a décidé d’y construire un barrage de 100 m de haut. Un gigantesque réservoir d’eau, le lac Chiew Larn, s’est formé, et tout le bassin hydrologique a été submergé. À présent, ce qui était une grande étendue de forêt tropicale est devenu un grand bassin abritant 150 îles de jungle. Depuis le début du projet, les biologistes dénoncent le risque d’extinction des espèces indigènes, mais aujourd’hui, ils sont très alarmistes.

 

Lire la suite sur Futura-sciences

Petit Âge glaciaire : le puissant volcan en cause a été identifié

Plusieurs indices le soulignent, le Petit Âge glaciaire aurait été provoqué par une éruption volcanique. Le volcan en cause vient d’être identifié en Indonésie, sur l’île de Lombok. Il s’agit du Samalas, dont l’explosion qualifiée de mégacolossale serait survenue entre mai et octobre de l’année 1257. L’enquête est passionnante…

Entre le XIIIe et le XIXe siècle, l’hémisphère nord a connu une période de refroidissement communément appelée Petit Âge glaciaire. Elle s’est traduite par une importante avancée des glaciers (notamment dans les Alpes), par des étés plus froids, des précipitations incessantes, des inondations plus régulières et par de mauvaises récoltes ayant causé des épisodes de famines. Nous connaissons ces conséquences grâce à divers écrits médiévaux ou à des œuvres d’art (les peintures de Brueghel l’Ancien et Brueghel le Jeune, par exemple).

 

Lire la suite sur Futura-sciences

 

Commenter cet article