Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.gurumed.org/wp-content/uploads/2010/08/eso1032a.jpg

 

 

Un feu d'artifice stellaire provoqué il y a deux mois et demi par l'explosion d'une étoile distante d'environ 4 milliards d'années-lumière est encore visible aujourd'hui, selon une étude publiée jeudi dans la revue Science.


Cette déflagration de rayons gamma, apparue dans la constellation de Draco, se serait produite après qu'une étoile de la taille du Soleil a été avalée par un trou noir à 3,8 milliards d'années-lumière de notre planète.

"Ceci est vraiment différent de toutes les explosions que nous avons pu observer jusqu'ici", a expliqué l'auteur de cette étude, Joshua Bloom, de l'université de Berkeley en Californie.

 

L'éclat avait été repéré le 28 mars par le satellite Swift de la Nasa conçu pour détecter les explosions inhabituellement puissantes de rayons gamma dans l'univers.

 

Quelques jours après cette observation, Joshua Bloom avait écrit à ses collègues pour leur suggérer que "cette explosion était très différente des explosions de rayons gamma ordinaires", raconte le journal Science.

 

Une étude plus approfondie des clichés pris par le satellite combinée avec des observations faites depuis le télescope spatial Hubble et l'observatoire Chandra à rayons X ont permis d'identifier la nature de cette déflagration.

 

"Nous pensons avoir repéré l'explosion au plus fort de son éclat", a expliqué Joshua Bloom précisant que "s'il s'agit bien d'une étoile déchiquetée avalée par un trou noir, l'événement ne se reproduira plus jamais dans notre galaxie".

L'événement stellaire appelé Sw 1644+57 qui a dû se produire autour du 24 ou 25 mars dernier, continue d'émettre de la lumière mais devrait lentement s'éteindre d'ici la fin de l'année.

 

"Le trou noir a déchiqueté une étoile provoquant un tourbillon de matière qui a dégagé une puissance extraordinaire", a-t-il ajouté.

 

"Ce genre d'explosions pourrait se produire dans notre galaxie", a-t-il expliqué. "Vous avez un trou noir qui se tient là, gentiment quand tout à coup il se met à hoqueter ou à glouglouter à l'approche d'un filet de gaz. De loin, il a l'air en sommeil mais il suffit qu'une étoile s'approche d'un peu trop près pour qu'elle soit déchiquetée".

© 2011 AFP

Commenter cet article