Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://l.yimg.com/bt/api/res/1.2/A9Z4038y5u_g05us_AD7NQ--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Zmk9aW5zZXQ7aD0xNDE7cT03NTt3PTI1MA--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/maxisciences/l-aurore-boreale-ici-a-briggsdale-dans-le-colorado-a-ete-apercue-dans-la-nuit-de-mardi-a-mercredi-par-une-grande-partie-du-canada-et-du-nord-des-tats-unis_63018_w250.jpg

 

Début grandiose pour les aurores boréales cette année ! Entre mardi 1er et mercredi 2 octobre, le ciel du Canada, de l'Amérique et de l'Irlande s'est illuminé de milles feux, d'une rare beauté. Un spectacle exceptionnel puisqu'il s'est prolongé sur toute une nuit.

 

 

 

Malheureusement pour ceux qui n'y habitent pas, les aurores boréales se situent plutôt au Nord, près des pôles. Et, traditionnellement, ce sont les habitants du Groenland, de l'Alaska, de l'Islande ou encore de la Suède qui en profitent. Cet automne, la saison des aurores boréales a débuté en fanfare avec une nuit entière de lumières magnifiques visibles jusqu'au nord du Colorado, aux États-Unis.

 

Une aurore boréale et une pluie de météorites

Mais encore fallait-il pouvoir veiller, car les lumières nordiques sont apparues dans la soirée et sont restées allumées toute la nuit. C'est le cas de Ryan Shepard, photographe et chasseur de tempête, qui a réussi à capturer la beauté de ce phénomène. À l'aide d'une caméra DSLR, il a pu filmer l'aurore boréale avec plus d'éclat que l'oeil humain. Ce qui rend le travail du photographe délicat puisqu'il ne sait pas réellement s'il est en train de filmer le phénomène.

"En général, on sait qu'une aurore boréale est en cours si on voit au moins quelques traces blanches qui ont un peu une forme de piliers. Et c'est ce qui s'est passé il y a quelques jours. L'aurore boréale était également accompagnée d'une pluie de météorites, probablement une toutes les cinq minutes. Et avec des températures encore clémentes, c'était une nuit extraordinaire !", témoigne Ryan Shepard, repris par HNGN.

Le photographe explique au Huffington Post qu'il a repéré que les niveaux de l'indice KP était supérieurs à 6, ce qui signifie que l'aurore boréale devait être vue au moins jusqu'à New York. Au cours de la nuit, les niveaux sont montés très haut, ce qui explique que (...)
Lire la suite sur maxisciences.com


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article