Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-06/2011-06-14/article_couche-culotte.jpg

 

 

Après séparation des différents composants de la couche, il serait possible de fabriquer de l'énergie par biogaz et de valoriser les plastiques…

Les couches culottes représentent un volume d’un million de tonnes de déchets jetés dans nos poubelles chaque année, soit 9% de nos déchets ménagers. En moyenne, un bébé a en effet besoin de 6.000 couches sur ses deux premières années. Un programme de recherche mené par Suez Environnement et sa filiale Sita a été engagé pour évaluer le potentiel de valorisation des couches. Le groupe a annoncé ce mardi qu’un pilote a permis, après broyage des couches usagées, de séparer et d’isoler les différents composants de la couche, dont les plastiques sont de l’ordre de 10 à 20%, les polymères super absorbants de 5 à 10%, les fibres de 10 à 20% et les déchets organiques (matières fécales et urine) de 50 à 70%.

 

Cette phase de séparation est essentielle avant d’envisager le recyclage des matières. Celui-ci pourrait déboucher sur une triple valorisation: production d’énergie grâce au biogaz issu d’une partie des déchets organiques, l’autre partie générant du compost, et production de matières recyclées à travers la valorisation des plastiques.

Le principe de valorisation des couches est basé sur la co-digestion, c’est-à-dire le mélange et la fermentation accélérée des déchets organiques avec les boues issues des eaux usées des stations d’épuration de la Lyonnaise des Eaux.

Ce programme de recherche, doté d’un budget de 340.000 euros, a reçu le financement de l’Ademe à hauteur de 40%.

 

 

Mickaël Bosredon

Commenter cet article

Alberta 16/06/2011 17:19



Ah enfin une bonne nouvelle !