Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/glacier/une-fissure-de-4-000-metres-de-long-traverse-le-glacier_59632_w250.jpg

 

 

En 2010, deux scientifiques en mission au Groenland ont assisté à l'effondrement d'un pan de glace provenant du glacier Helheim.

 

Alors qu'ils étaient en expédition en juillet 2010, Timothy James et Nick Selmes, ont assisté à un spectacle étonnant : l'effondrement d'un énorme pan d'un glacier. Les deux scientifiques ont assisté à l'événement depuis le sud du Groenland où ils étaient en mission depuis quelques jours. Leur objectif : installer des appareils photographiques pour mesurer l'ampleur du vêlage du glacier Helheim.

 

En glaciologie, ce terme désigne la perte de fragments de glace dans l'océan, une dynamique particulièrement instable et par conséquent difficile à mesurer.

 

 

 

 

"Après six jours, alors que nous installions la troisième caméra,  nous avons entendu ce grondement très profond provenant du fjord" explique Timothy James à OurAmazingPlanet. Il poursuit : "La première chose que nous avons vu a été de la glace en train de se rompre à travers le fjord - nous étions très excités". Munis de leurs appareils tout juste mis en fonction, les scientifiques ont pu reprendre l'événement.

 

"C'était absolument incroyable, je n'oublierai jamais. Il y avait tellement de bruit que nous pouvions à peine nous entendre" raconte le chercheur.

La vidéo, présente une série de 537 images, capturées sur une période d'environ une heure, et lues en accélérées. Grâce à cette technique de montage, il est possible d'observer l'évolution de la fissure longue de 4.000 mètres traversant le glacier et des fragments de glaces s'effondrer dans l'océan à travers l'ouverture.

 

Un phénomène fréquent et naturel

"La vidéo donne l'impression que l'événement de vêlage est arrivé assez rapidement, mais il était vraiment surprenant de voir combien il était lent" ajoute James Timothy qui, avec son collègue, ont gardé la vidéo quelques temps (...)
Lire la suite sur maxisciences.com

Commenter cet article