Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.atlantico.fr/sites/default/files/imagecache/Une/jupiter.jpg

 

Deux astronomes amateurs ont filmé un crash sur Jupiter lundi dans la matinée aux Etats-Unis. Il s'agit d'un phénomène très rare.

 

 

 

C'est ce qui s'appelle un énorme coup de chance. Un peu comme gagner au loto. Sauf que cela rapporte moins. Dan Petersen aura eu néanmoins le plaisir des yeux et la fierté d'avoir filmé un phénomène extrêmement rare. En effet, lundi matin alors qu'il était dans son observatoire dans le Wisconsin, l'astronome amateur a eu la chance de voir une collision de grande ampleur entre Jupiter et un corps céleste. La plus grosse planète du système solaire - plus de mille fois plus volumineuse que la Terre a été percutée par un corps étranger. Un flash lumineux d'une à deux secondes, et dont il évalue le diamètre à 160 km, l'a interpellé. Très surpris par ce qu'il avait vu, il a fait part de son observation sur les forums spécialisés où il a reçu la confirmation d'un autre amateur. Le Texan George Hall filmait justement lui aussi la planète avec son télescope. Un moment à voir.

 

 

Maman, c'est qui Jupiter ?

Selon Wikipédia, il s'agit de la plus grosse planète du Système solaire et la cinquième en partant du Soleil (après Mercure, Vénus, la Terre et Mars). Elle doit son nom au dieu romain Jupiter. Le symbole astronomique de la planète est la représentation du foudre de Jupiter. Visible à l'œil nu dans le ciel nocturne, Jupiter est habituellement le quatrième objet le plus brillant (après le Soleil, la Lune et Vénus; parfois Mars apparaît plus lumineuse que Jupiter, et de temps en temps Jupiter apparaît plus lumineuse que Vénus). Comme sur les autres planètes gazeuses, des vents violents, de près de 600 km/h, parcourent les couches supérieures de la planète. La spectaculaire grande tache rouge est une zone de surpression qui est observée au moins depuis le xixe siècle.

 

Quelle est sa composition ? la haute atmosphère de Jupiter est composée à 93 % d'hydrogène et 7 % d'hélium en nombre d'atomes, ou à 86 % de dihydrogène et 13 % d'hélium en nombre de molécules. En masse, l'atmosphère est approximativement constituée de 75 % d'hydrogène et de 24 % d'hélium ; le 1 % restant étant apporté par divers autres éléments et composés chimiques (traces de méthane, de vapeur d'eau, d'ammoniac, très petites quantités de carbone, d'éthane, de sulfure d'hydrogène, de néon, d'oxygène, d'hydrure de phosphore et de soufre). La couche la plus externe de la haute atmosphère contient des cristaux d'ammoniac.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article