Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

En octobre dernier, l'Australia Zoo a eu la joie d'accueillir un nouveau pensionnaire, un bébé girafe prénommé Skye. Sur Youtube, le zoo vient tout juste de publier la vidéo filmée lors de la naissance de la petite femelle. Impressionnant.

 

 

Grâce à leur long coup dressé, les girafes détiennent le record du plus grand animal au monde en terme de hauteur. Selon les espèces, elles peuvent mesurer jusqu'à 5,50 mètres voire 5,80 mètres. Largement de quoi surveiller l'horizon et dominer en hauteur tous les animaux des environs. D'autant plus que la girafe se couche rarement, car elle a du mal à se relever. Aussi, même pour mettre bas, ce grand mammifère préfère rester debout et les petits font une belle chute à leur naissance !

 

Pour preuve, la vidéo que vient tout juste de dévoiler le zoo situé à Beerwah dans l'est de l'Australie. La séquence a été filmée le 6 octobre 2013 lors de la naissance de Skye, un bébé girafe. On y voit la mère, une femelle prénommée Rosie, se déplacer dans son enclos, pendant que le petit sort peu à peu. D'abord les deux pattes avant (les plus longues) et la tête, puis le corps et tout d'un coup, boom, le bébé tombe par terre, accompagné d'un torrent de fluides.

 

Une belle chute classique

"Vous devez voir la vidéo. Le petit haut de 2 mètres tombe littéralement alors que sa mère reste debout", a expliqué la propriétaire de l'Australia zoo, Terri Irwin qui s'est elle-même dite très impressionnée par l'évènement. "Cela parait effrayant mais c'est normal", c'était un accouchement classique, a souligné Manu Ludden, l'une des responsables du zoo citée par Courier Mail. 

 

Les équipes du zoo avaient recouvert le sol de la salle pour que l'atterrissage ne soit pas dur pour le petit. La grossesse d'une girafe dure en moyenne 15 mois et le bébé pèse entre 40 et 80 kilogrammes à la naissance. La chute peut donc être assez violente, toutefois, elle est importante (...)
Lire la suite sur maxisciences.com


 

Commenter cet article