Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.lepoint.fr/images/2012/10/02/crop-691824-jpg_475556.JPG

 

 

 

Pour fournir un abri à sa progéniture, le poisson-globe réalise d'étranges mandalas de sable au fond des mers.

 

 

 

 

 

Quand on sait les spéculations qui entourent encore les crop circles, ces motifs réalisés dans les champs par flexion des épis, on imagine assez bien la tête qu'a pu faire le photographe sous-marin Yoji Ookata lorsqu'il a découvert leur équivalent minutieusement tracé dans le sable au large de l'île d'Amani Oshima, dans l'archipel Nansei, au sud-ouest du Japon. Quel genre de petit plaisantin pouvait bien avoir réalisé un tel travail, aussi symétrique, dans un cercle presque parfait de près de deux mètres de diamètre, et ce, à presque 25 mètres de profondeur ? Pour tenter de répondre à cette question, le plongeur passionné s'est mis en cheville avec quelques collègues et une chaîne de télévision japonaise (NHK) afin d'observer sur la durée, via des caméras, le mystérieux phénomène. L'artiste, qui n'a pas tardé à être démasqué, n'est autre qu'un jeune fugu mâle, ce poisson-globe dont les Japonais raffolent en dépit du poison mortel présent dans certains de ses organes. C'est lui qui, à l'aide de ses seules nageoires, a patiemment tracé cet étonnant mandala en prenant bien soin d'y faire une provision de petits fragments de coquillages. Pourquoi, me (...) Lire la suite de l'article sur LePoint.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article