Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

Depuis que les images d'un énorme cratère dans le sol de Sibérie ont été diffusées sur internet, les théories sur son origine vont bon train. Mais des scientifiques russes viennent d'explorer le fameux trou, et leurs conclusions permettent d'y voir plus clair. 

 

 

Le mystère du cratère apparu en Sibérie est-il en passe d'être résolu ? Une expédition menée par des scientifiques russes dans ce trou, situé dans la péninsule de Yamal, a permis d'en savoir un peu plus sur son origine, et d'écarter quelques théories.

Les amateurs d'OVNI et autres manifestations de vie extraterrestre vont être déçus : 'Il n'y a rien de mystérieux à propos de ce cratère. On ne ressent pas de sensation bizarre ou inexplicable ici, nous sommes revenus sains et sauf', explique le chercheur du Scientific Centre of Arctic Research Andrey Plekhanov au Siberian Times. Selon son équipe, le cratère est une manifestation purement naturelle, et l'humain - ou toute forme de vie extraterrestre - n'en est pas responsable.

 

Un lac à 70 mètres de profondeur

L'expédition a tout d'abord permis d'établir que le trou a une profondeur d'environ 70 mètres, et une largeur estimée à 30 mètres. Toutefois, la forme ovale du cratère rend difficile la mesure exacte de son diamètre. Si les chercheurs n'ont pas pu descendre au fond du trou, ils ont tout de même pu observer un lac souterrain glacé, notamment alimenté par de l'eau coulant le long des parois humides.

 

'Il y a de la glace à l'intérieur du cratère, qui fond graduellement sous le soleil. [...] Le cratère est rempli de glace à environ 80%', ajoute Andrey Plekhanov. Des échantillons de permafrost et d'eau ont été prélevés. Bientôt analysés, ils permettront d'en savoir plus sur l'origine et l'ancienneté du trou.

 

'Nous pouvons être certains que le cratère est relativement récent, il a peut-être un an ou deux', affirme le chercheur. L'étude des (...)
Lire la suite sur maxisciences.com


 

Commenter cet article