Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

Dans la Moremi Game Reserve au Botswana, des guides et photographes ont assisté au repas d'un python de Seba. Pendant de longues minutes, le serpent a peu à peu englouti son plat du moment, un impala.

 

 

 

Se promener dans la nature africaine permet parfois de faire des rencontres inattendues. Alors qu'il explorait la Moremi Game Reserve au Botswana, un groupe de touristes et photographes est tombé nez à nez avec un python de Seba. Le serpent se trouvait au sol entre des arbres mais était bien trop occupé pour s'occuper des intrus. Et pour cause, il était en plein repas de la proie qu'il venait de capturer : un impala.

 

Les impalas font partie de la famille des antilopes et mesurent entre 1,10 et 1,50 mètre. Néanmoins, la victime était ici un jeune individu, d'après les observateurs. Lorsque ces derniers sont arrivés, le python avait déjà enserré sa proie de plusieurs tours en utilisant son corps musclé et puissant. C'est la technique qu'utilisent les serpents constricteurs pour immobiliser puis étouffer leur victime. 

 

Le prédateur mesurait un peu plus de 2 mètres. Une taille relativement modeste alors que les pythons de Seba, considéré comme le plus grand serpent africain, peut atteindre les 6 mètres. Mais sa petite taille n'a pas semblé empêcher l'animal de déguster son plat. "J'étais un peu surpris que ce ne soit pas un python particulièrement grand, bien qu'il semblait grand étiré autour de l'antilope malchanceuse", explique un ranger sur le compte Youtube Rangerdiaries.com.

 

45 minutes pour avaler le tout

Les pattes et le corps de l'impala dépassaient encore mais la tête elle, avait déjà disparu. Le python avait commencé à avaler sa proie. Ces serpents sont de bons mangeurs et sont capables d'étirer leurs mâchoires sur des longueurs extraordinaires pour engloutir des animaux de grande taille comme les antilopes.

Pendant de longues minutes, les photographes et le guide du groupe ont ainsi pu observer le (...)
Lire la suite sur maxisciences.com


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article