Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

Un photographe a capturé une scène fascinante en Australie : une araignée Nephila de 5 centimètres s'attaque à un serpent d'un demi mètre de long tombé dans sa toile.

 

 

Pour l'araignée Nephila, pas question de se contenter de petits insectes : en Australie, un photographe a filmé une femelle néphile en plein combat avec un serpent. Tombé d'un arbre, le serpent brun arboricole s'est retrouvé prisonnier de la toile, et n'a pas pu résister aux attaques de l'araignée, pourtant bien moins grande que lui.

Cette famille d'araignées est particulièrement connue pour la taille de ses toiles dont certaines peuvent atteindre un mètre de diamètre. Les fils de soie produits par la néphile sont reconnaissables à leur couleur dorée, et s'avèrent redoutables pour les animaux piégés dans la toile.

 

Ils sont tellement collants que des petits oiseaux, comme les colibris, peuvent se retrouver au menu de l'araignée, tout comme de gros insectes comme les papillons, criquets ou scarabées.

 

Une heure pour tuer un serpent de 50 centimètres

Cette fois-ci, c'est un serpent d'environ 50 centimètres de long qui est tombé dans le piège d'une néphile dorée (Nephila inaurata). Les images capturées par le photographe sont impressionnantes : on y voit l'araignée aux longues pattes s'affairer autour du reptile encore vivant.

 

Pour tuer le serpent, elle lui injecte tout d'abord son venin, avant de l'enrouler dans son fil de soie pour le déguster plus tard. Au bout d'une heure, le serpent finira par succomber à cette araignée qui mesure environ 5 centimètres, sans les pattes. Certains spécimens femelles peuvent toutefois atteindre des tailles encore plus importantes.

C'est dans le Queensland, en Australie, que la plus grande néphile a été observée, sa taille : 6,9cm. En revanche, les mâles sont beaucoup moins imposants. Ils mesurent généralement moins de 2,5 cm.

 

Les prédateurs jamais à l'abri

Le serpent brun arboricole peut de son (...)
Lire la suite sur maxisciences.com


 

Commenter cet article