Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img.maxisciences.com/cape-d-invisibilit%e9/la-cape-d-invisibilite-a-ete-testee-dans-un-premier-temps-dans-l-eau-sur-un-poisson-rouge_60264_w250.jpg

 

Une équipe de chercheurs singapouriens et chinois sont parvenus à mettre au point un dispositif permettant de rendre invisible un poisson et un chat.

 

 

 

 

La cape d'invisibilité est de l'ordre de la science-fiction ? Pas si sûr. Et même si le chemin qui nous sépare actuellement de Poudlard et de la cape d'Harry Potter est encore bien long, le projet ne cesse de se concrétiser, comme en témoigne la nouvelle prouesse qui a été dévoilée.

 

Sous la direction de Baile Zhang, une équipe de chercheurs singapouriens et chinois sont parvenus à mettre au point un dispositif permettant de faire disparaître des animaux de compagnie. Cette nouvelle technologie a été décrite le 7 juin dans une publication envoyée à arXiv.org. Mais s'il est pratique pour dissimuler son chat, pour jouer à l'apprenti sorcier et se faire disparaître, il faudra repasser... En effet, le dispositif n'est pas vraiment des plus pratiques et ne fonctionne que sous certains angles.

 

Contrairement aux procédés développés dans le passé, celui de Baile Zhang et ses collègues a été fabriqué non pas à partir de matériaux artificiels aux propriétés électromagnétiques uniques, mais avec de simples panneaux de verre.

 

Une utilisation habile du verre

Le principe est le suivant : 6 plaques sont placées en hexagone dans un aquarium transparent. Grâce aux propriétés physiques des matériaux, les rayons lumineux se courbent ainsi en passant de l'air au verre. Et en jouant sur la disposition, l'épaisseur et le type du verre, il est possible de créer une zone, au coeur du dispositif où aucun rayon ne passe. Aussi, à l'intérieur de cette zone, tout devient invisible dans la mesure où votre observateur se positionne correctement.

 

La cape a été testée dans un premier temps dans l'eau sur un poisson rouge, puis après quelques modifications, dans l'air sur un chat. Les résultats, observables à travers cette vidéo confirment le succès du dispositif. Même s'il est encore trop tôt pour (...)
Lire la suite sur maxisciences.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article