Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.topsante.com/var/topsante/storage/images/medecine/medecine-divers/medicaments/prevenir/vitamine-d-4-maladies-quelle-peut-prevenir-46475/335215-1-fre-FR/Vitamine-D-4-maladies-qu-elle-peut-prevenir_exact441x300.jpg

 

On pense souvent à la vitamine D dans la prévention de l’ostéoporose. Mais on oublie souvent qu’une carence peut avoir bien d’autres répercussions sur la santé des femmes.

 

La vitamine D prévient les maladies cardio-vasculaires

Selon le Dr Paul Dupont, dermatologue, «  la vitamine D intervient à plusieurs niveaux dans la prévention des maladies cardio-vasculaires : elle conserve aux vaisseaux leur souplesse, renforce les artères et contribue à éviter les dépôts de calcium sur leurs parois ». Bref, la vitamine D s’oppose aux deux évolutions les plus redoutées de l’athérosclérose (une forme de dégénérescence des vaisseaux) : l’inflammation et la calcification.

Par ailleurs, une étude présentée à Paris lors du Congrès annuel de l’European Human Genetics en juin dernier indique que la vitamine D tient un rôle d’importance dans la régulation de notre tension artérielle et de nombreuses femmes souffrent vraisemblablement d’hypertension à la suite d’une carence en vitamine D.

 

La vitamine D prévient la sclérose en plaques

Des études ont mis en évidence que la sclérose en plaques (une maladie inflammatoire du système nerveux central) était plus fréquente dans les groupes de population ayant la plus faible exposition aux rayons ultra-violets et la plus faible concentration en vitamine D. Les auteurs de ces études forgent l’hypothèse que la production de vitamine D dans la peau permettrait de réguler le système immunitaire de manière sélective en inhibant cette maladie auto-immune.

Une autre étude publiée dans la revue Neurology montre qu’un  niveau élevé de vitamine D chez la femme enceinte préviendrait aussi le risque de sclérose en plaques chez la future maman et chez son futur enfant.

 

La vitamine D prévient le cancer du sein

Selon une étude de l’Inserm, le risque de cancer du sein baisserait de 25% pour les femmes ayant un niveau de concentration sérique de vitamine D élevé. Selon les chercheurs associés à l’Institut Gustave Roussy, les femmes avec les taux de vitamine D les plus élevés (à savoir plus de 27 µg/l) auraient un risque de cancer du sein divisé par quatre par rapport aux femmes ayant les taux de vitamine D les plus faibles (inférieurs à 20 µg/l).

Une découverte qui a été confirmée par d’autres études scientifiques américaines qui ont mis en avant le fait que l’augmentation du nombre de cancers du sein depuis les années 1990, serait le résultat des campagnes de prévention incitant les femmes à utiliser une protection solaire avec un indice de protection élevé. Les chercheurs de l’Inserm le soulignent également : très peu de femmes ont un taux sanguin de vitamine D conforme à la norme.

 

La vitamine D prévient le fibrome utérin

Une étude du ministère de la Santé américain publiée dans le journal américain Epidemiology , montre que, chez les femmes de plus de 35 ans, une trop grande carence en vitamine D peut accroître le risque de fibrome utérin : des tumeurs bénignes qui se développent sur la paroi de l'utérus et qui peuvent causer douleurs et saignements. Selon cette étude, les femmes ayant un niveau suffisant de vitamine D ont un risque réduit de 32% de développer des fibromes utérins par rapport à celles qui sont carencées.

 

Comme le suggère le Dr Paul Dupont : « Tout ce que l’on connaît aujourd’hui de la relation entre ces pathologies et la déficience en vitamine D devrait inciter les pouvoirs publics à rendre impératif le dosage sanguin lors des examens pratiqués dans le cadre de la médecine du travail. C’est un dosage simple qui a déjà permis de faire le constat que la plupart des habitants des pays industrialisés sont carencés ».

 

Il faudra également réfléchir à ce qu’il faut faire en cas de carence. Simplement conseiller aux personnes carencées d’aller au soleil 20 mn par jour ou prescrire une supplémentation ?

Commenter cet article

Laura @cancer du sein 14/10/2013 11:11


La vitamine D a également un effet bénéfique sur le moral , il parait en effet que les grosses carrences en vitamine D provoque des dépressions. A ne pas prendre à la légère donc. 

carole70 13/10/2013 16:17


Bonjour, merci pour toutes ces infos très précieuses. Bon dimanche