Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

La fréquence des repas est l’un des sujets les plus cruciaux que l’on puisse aborder en matière de nutrition et d’alimentation. De fait, en considérant qu’il existe trois moments de repas au cours d’une journée, en l’occurrence le moment du petit-déjeuner, celui du déjeuner et celui du dîner, la question de savoir quel est le bon moment pour consommer ces trois repas s’est toujours posée. En outre, une interrogation fréquente tourne autour de la nature du petit-déjeuner. De quoi doit-il être fait ? Quand et comment le prendre ? Nous vous proposons ici une petite clarification autour du petit-déjeuner… Pas de gros termes scientifiques, pas d’expression technique à vous donner des céphalées, juste une démonstration des plus simples.

Le petit-déjeuner, le plein d’énergie pour démarrer du bon pied

 

Le petit-déjeuner est un repas à prendre idéalement avant 10 heures. Selon que vous deviez aller au travail ou pas, il faudra alors vous lever un peu tôt pour prendre votre repas. Puisqu’il s’agit du premier repas de la journée, c’est lui qui doit a priori vous fournir le maximum d’énergie. Doit-il par conséquent être le repas le plus riche de la journée ? Oui, si l’on s’en tient à la question de l’apport d’énergie. Mais qui dit beaucoup d’énergie, dit aussi grande quantité de repas ; or, cela pourrait avoir pour effet de vous faire vous sentir lourd et de vous donner envie de dormir. Chez certaines personnes, cela est également à l’origine de problèmes de digestion. Voilà pourquoi d’aucuns préfèrent ne pas prendre de petit-déjeuner vers 7 heures ou 8 heures, mais prendre plutôt un repas léger en milieu de matinée vers 10 heures. Un bon compromis pourrait dans tous les cas être de prendre des repas riches en petite quantité ; même à faible volume, ces repas procureraient ainsi l’énergie nécessaire.

 

Quel repas prendre au petit-déjeuner ?

 

Deux façons de procéder peuvent être recommandées pour la prise du petit-déjeuner. La première option consiste à prendre des repas riches, faits notamment de produits laitiers et de fruits. Ayant ainsi fait le plein d’énergie, vous pourriez travailler en toute tranquillité jusqu’à la mi-journée, en vous contentant de vous hydrater une ou deux fois. S’il est vrai que la précédente composition permettrait d’obtenir le petit-déjeuner idéal, l’on a souvent certaines variantes. Certaines personnes préfèrent par exemple prendre un simple café le matin, en vue de rester léger. Dans un tel contexte, un petit encas pourrait s’avérer nécessaire en milieu de matinée, pour permettre de tenir le coup jusqu’au repas de 12 heures ou 13 heures. Il pourrait alors s’agir d’un morceau de pain avec du chocolat ou du beurre, d’un petit biscuit ou encore de fruits.

 

Que faire si on ne prend pas de petit-déjeuner ?

 

Par peur de manquer de concentration, certaines personnes font une croix sur le petit-déjeuner. Une telle option n’est pas recommandée, mais tout est question de choix. Vous ne prenez pas de petit-déjeuner ? Hydratez-vous alors beaucoup pour que votre organisme ne soit pas en manque. Faites le plein au déjeuner et prenez aussi un bon goûter. Pour ce qui est du dîner, veillez à ne pas prendre de repas lourd si l’heure est trop avancée, en vue de vous éviter des problèmes de digestion.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article