Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

C'est une recommandation que l'on entend souvent, surtout à l'approche de l'été : il faut protéger ses yeux contre les ultraviolets. Mais, au fait, pourquoi les rayons UV sont-ils dangereux pour la vue ? On vous explique tout.

Petite leçon express : les ultraviolets (on parle aussi de « rayons UV »), ce sont d'abord sont des ondes qui appartiennent au spectre non-visible de la lumière. Invisibles mais très énergétiques, ils sont principalement émis par le soleil : on estime d'ailleurs que 25 % environ de la lumière émise par le soleil est composée d'ultraviolets.

Il existe 3 types d'ultraviolets : les UVC (qui sont très dangereux mais qui n'atteignent heureusement pas la surface de la Terre), les UVB et les UVA. La lumière qui atteint nos yeux est composée à 90 % d'UVA et à 10 % d'UVB, puisque ces derniers sont largement bloqués par la couche d'ozone et par les nuages.

Lorsqu'ils atteignent l’œil non-protégé, les rayons UV perturbent le bon fonctionnement des cellules  et accélèrent leur vieillissement – le processus est malheureusement irréversible. Et parce que les UV sont invisibles et indolores, on ne se rend compte de rien...

En quoi est-ce que les UV peuvent favoriser une baisse de la vue chez le patient ?

Ce qu'il faut savoir, c'est que les rayons UV frappent l’œil plan par plan : d'abord la paupière, puis la cornée et la conjonctive (c'est-à-dire le blanc de l’œil), le cristallin (une lentille transparente à l'intérieur de l’œil qui sert notamment à avoir une vision nette) et, enfin, la rétine et la macula (le centre de la rétine). À chaque étape, des dégâts sérieux et irréversibles peuvent apparaître !

Ainsi, en cas d'exposition prolongée, importante et sans protection aux rayons UV (lorsqu'on vit au bord de la mer et qu'on ne porte jamais de lunettes de soleil, par exemple), il y a un risque de kératite chronique : il s'agit d'une perte de transparence de la cornée... qui provoque une baisse de la vue.

En cas d'exposition intense et sans protection aux rayons UV (quand on regarde le soleil en face, par exemple), les dégâts peuvent être plus sérieux encore : on risque une brûlure du centre de la rétine. Ce « coup de soleil » grave et irréversible engendre à coup sûr... une baisse de la vue.

Pire : selon certaines études, l'exposition aux ultraviolets serait aussi un facteur de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) et de cataracte – deux pathologies ophtalmiques qui peuvent également altérer la vue. Bref, pour garder un œil de lynx, mieux vaut se protéger contre les UV ! #Sauvermesyeux

Comment se protéger efficacement contre les UV ?

Primo, faites preuve de bon sens : évitez de vous exposer au soleil lorsque la lumière est rasante – vers 9-10 heures et 17-18 heures. Surveillez aussi la météo : lorsque l'indice UV est important (c'est-à-dire supérieur à 5), mieux vaut rester à la maison.

Deuzio, en cas d'exposition, choisissez des verres spécialement traités contre les rayons UV.  Avant de choisir des lunettes de soleil, vérifiez la présence du logo CE et l'indice de protection – par exemple, l'indice S3 (symbolisé par un soleil, une vague et une montagne) procure une excellente protection solaire dans la plupart des situations.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article