Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

Il faut commencer par identifier les moments accaparés par les écrans qui vous paraissent toxiques.

Entre le télétravail, les soirées Netflix et notre besoin quasi mécanique de scroller sur les réseaux sociaux, notre temps d'écran est considérable. Comment réussir à s'en déconnecter?

Il ne s'agit évidemment pas de ne plus utiliser d'appareils électroniques, mais plutôt d'apprendre à réduire progressivement le temps qu'on passe devant nos téléphones, télévisions et autres tablettes. Jean Twenge, professeure de psychologie à l'Université de San Diego, explique: «Il y a de très bonnes choses à faire en ligne. Toutefois, savoir se modérer est souvent la meilleure règle à suivre dans la vie. Cela n'est pas différent dans le cas des écrans.» Passer trop de temps sur notre téléphone peut avoir de lourdes conséquences sur le mental et empêcher de bien dormir, ou d'accomplir diverses tâches de façon productive.

Tous les temps d'écran ne sont pas à bannir, certains peuvent être bénéfiques. Il faudrait donc commencer par identifier les moments qui nous paraissent toxiques. Cela peut être, par exemple, lorsqu'on traîne sur Twitter ou sur Facebook, ou quand on lit pendant trop longtemps l'actualité sur notre smartphone. Une fois ces temps anxiogènes repérés, il faut tenter de mettre en place un plan réaliste afin de réduire ces moments. Ainsi, on peut instaurer une limite de vingt minutes quotidiennes de lecture de l'actualité.

Des zones sans téléphone

D'après la Dr Twenge, plusieurs études ont montré qu'il n'est pas bon de dormir avec son téléphone dans la même pièce. En effet, les smartphones auraient un impact négatif sur notre sommeil. Tout d'abord, la lumière bleue des écrans aurait la capacité de tromper notre cerveau et de lui faire croire que nous sommes en pleine journée, alors que nous sommes en réalité au milieu de la nuit.

De plus, certains contenus accessibles sur nos téléphones (l'actualité particulièrement) peuvent nous stimuler psychologiquement et nous garder éveillé. Il est donc préférable de ne pas consulter son téléphone pendant l'heure précédant le coucher. Ne pas avoir son téléphone près de soi pourrait également empêcher la tentation de se réveiller au milieu de la nuit pour le regarder.

Difficile de résister

Il est parfois difficile de réussir à se déconnecter. C'est notamment dû aux différents stratagèmes élaborés par les professionnels qui développent les applications que nous utilisons. Par exemple, Facebook et Twitter font en sorte que nous puissions continuer à faire défiler notre fil d'actualité sans jamais voir les mêmes informations.

Adam Alter, professeur de marketing à l'Université de New York, explique que ces entreprises appliquent des techniques de psychologie comportementale qui nous rendent accros à leurs produits. Parmi elles, la mise en place par les réseaux sociaux d'une course effrénée aux likes et aux followers. Afin de réussir à consulter moins régulièrement son téléphone, il est nécessaire de le rendre moins intrusif en désactivant, par exemple, les notifications des applications non essentielles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article