Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.vosmeilleuresidees.yahoo.fr/wp-content/uploads/2012/02/choisir-plantes-450x330-310x227.jpg

 

Bientôt les premiers rayons du soleil, le moment idéal pour se remettre à jardiner et faire de nouvelles plantations. Mais voilà, arrivé à la jardinerie, vous vous sentez un peu perdu au milieu de toute cette jungle... Comment bien choisir vos plantes ? Pas de panique : voici quelques secrets pour commencer vos achats en toute sérénité.

 

1. Tâter le terrain

Avant de choisir une plante, pensez avant tout à son environnement immédiat. L’installerez-vous à l’intérieur ? Plein sud dans votre jardin ? Sur une terrasse ombragée ? Les plantes exigent des soins particuliers et un emplacement qui leur permettront de s’épanouir naturellement. Comme TamCat, faites d’abord le point sur vos « exigences, en particulier en ce qui concerne la température et l’éclairage, le terrain… si la plante aime une exposition plein sud, par exemple, et un sol acide, et que [vous n'avez] pas d’emplacement à lui offrir, elle risque de s’étioler voire même de mourir ». Faites un choix adapté.

 

2. Premier coup d’œil général

A l’achat, faites « bien attention à la qualité de la partie supérieure de la plante (les feuilles, les bourgeons, le bois) », insiste Nicola. Mélusine « regarde [d'abord] l’aspect général [de la plante] : feuilles bien vertes, brillantes et fermes ». Vous pouvez même « compter les boutons pour comparer plusieurs plantes » et vous assurer une floraison abondante. La qualité des bourgeons est déterminante, surtout si comme Jewel, vous souhaitez réaliser des greffes. Laissez de côté les plantes qui présentent des tiges ou des tronc éraflés, abîmés ou boursouflés.

 

3. Voyez loin

Mais attention, souligne TamCat, « l’allure générale de la plante n’est pas forcément un bon indicateur, surtout s’il s’agit de plantes vivaces à planter dans le jardin ; la plupart [d'entre elles, en effet] n’ont pas belle allure durant la période de repos végétatif car leurs parties aériennes sont souvent réduites à rien ». En revanche, la souche, elle, est en bonne santé, à l’abri du froid pour bien repartir au printemps. Pour bien choisir votre plante, pensez surtout à ce qu’elle deviendra, ne vous focalisez pas sur son aspect actuel.

  • Pour les palmiers, fiez-vous surtout au tronc (bien épais, bien solide) plutôt qu’aux feuilles. Choisissez de préférence les plantes qui ont deux troncs.
  • Pour un arbuste buissonnant, privilégiez les plants qui ont de nombreuses tiges partant du sol. Laissez de côté les plants à tige unique.
  • Pour un arbre élancé, choisissez ceux dont la tige est la plus ferme et la base la plus large, avec des ramifications plus fines.

4. Vérifier les racines

Nicolas conseille aussi de jeter un œil averti « à [tout] ce qui ne se voit pas : les racines ! » Ayez le réflexe de vérifier par exemple leur fermeté mais aussi « la présence de parasites, précise TamCat, que vous risqueriez d’importer chez vous au détriment des autres végétaux. Pour cela, tirez un peu sur la plante en pot pour mieux voir ce qui est dans la terre ». Privilégiez les plants qui ont de nombreuses petites racines blanches et dont le pot n’est pas déformé (signe de bon développement). Si le réseau de racines est enchevêtré et trop abondant, en revanche, et le pot gondolé, cela peut signifier que la plante végète. Sa reprise peut s’annoncer difficile.

 

5. Plantes toxique : prudence

Certaines plantes peuvent provoquer des réactions inattendues sur la peau ou les yeux, ainsi que des troubles gastriques. Le lierre, la narcisse, la belladone, le lierre ou le sureau sont par exemple concernés. Renseignez-vous bien « sur leur toxicité éventuelle, en particulier si vous avez des enfants et/ou des animaux domestiques ».

 

6. En douceur

Enfin, ne brutalisez pas votre plante pendant son transport ou sa plantation. Ngueute veille toujours à soigner ses coups de bêche depuis qu’il a sectionné malencontreusement les racines d’une plante…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article