Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

  http://l.yimg.com/bt/api/res/1.2/ekfBzooDWPgJhB9pBZrUow--/YXBwaWQ9eW5ld3M7cT04NTt3PTMxMA--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/MondadoriTopsante/6-gestes-qui-diminuent-les-risques-de-cancer_s_feed.jpg

 

Les ondes électromagnétiques se trouvent un peu partout dans notre environnement. Alors comment s’en protéger efficacement au quotidien ? Voici nos conseils.

1. Ondes électromagnétiques: pourquoi s'en prémunir ?

Téléphones portables, wifi, antennes relais, fours à micro-ondes et autres équipements bluetooth : les ondes électromagnétiques sont partout. A ce jour, leurs effets sur la santé ne sont pas précisément connus mais l’OMS reconnaît désormais que les radiofréquences sont de possibles cancérigènes. Sans chercher à les boycotter totalement, il est donc important de s’en prémunir chaque jour.

 

2. Bien utiliser son téléphone portable

Le téléphone portable est une source importante d’ondes électromagnétiques. Pour réduire votre exposition, il est donc important d’optimiser son utilisation. Pour cela, téléphonez uniquement dans les zones de bonne réception et évitez de l’utiliser en voiture, dans le train, etc…

Le champ électromagnétique est en effet particulièrement puissant lorsque le téléphone capte mal son réseau. Ne gardez pas non plus votre téléphone portable en permanence sur vous et éteignez-le (ou mettez-le en mode avion) si vous le gardez près de vous la nuit. Sachez enfin que les téléphones fixes sans fil fonctionnent aussi grâce aux ondes : chez vous, préférez les téléphones filaires.

 

3. Eteindre son wifi

Pour se protéger efficacement des ondes électromagnétiques, il est important d’éteindre son réseau wifi. L’intensité qu’il émet peut être jusqu’à 6 fois moins importante que les téléphones portables mais sa fréquence être proche de celle des fours à micro-ondes. Mieux vaut donc se connecter à internet grâce à un réseau filaire.

Sachez aussi que les boxs sont généralement fournies avec le wifi activé par défaut. Vous devez donc le désactiver même si vous ne l’utilisez pas, sans oublier d’éteindre également le wifi communautaire, aussi appelé hot bot. Si vous habitez en appartement, l’idéal est bien sûr de convaincre vos voisins de faire de même afin de vous prémunir totalement (ou presque) des émissions d’ondes.

 

4. Penser aux femtocell

Les femtocell sont des mini antennes relais domestiques, proposées par de plus en plus d’opérateurs. Elles permettent de partager la connexion internet d’une box ADSL classique grâce à un réseau 3G local. Si vous êtes réticent à l’idée d’installer une antenne relais chez vous, sachez que les femtocell émettent une puissance très faible et permettent de minimiser l’émission des téléphones portables, tout en bénéficiant d’une meilleure couverture. Une bonne solution pour minimiser la pollution électromagnétique ! Pour en savoir plus sur les femtocell, prenez contact avec votre fournisseur d’accès internet.

 

5. S’éloigner du four à micro-ondes

Le four à micro-ondes émet un champ électromagnétique important. Il fonctionne grâce à un rayonnement de forte puissance qui agite les molécules d’eau afin de provoquer le réchauffement ou la cuisson des aliments. Le problème du four à micro-ondes est qu’il n’est généralement pas totalement étanche et qu’une partie des ondes censées être confinées dans l’enceinte du four peut fuir à l’extérieur.

Pour minimiser votre exposition, il est donc important de vous tenir à distance de celui-ci durant son fonctionnement.

 

6. Et les antennes relais ?

Les antennes relais font l’objet de nombreuses inquiétudes. Comme ce sont elles qui créent le réseau nécessaire au fonctionnement des téléphones portables, il peut être tentant de s’en éloigner au maximum. Or, un téléphone portable module la puissance du signal qu'il émet en fonction de la qualité du signal qu'il reçoit. Ainsi, moins le réseau est fort, plus le téléphone émet. S’éloigner d’une antenne relais n’a donc de sens qu’à condition de se passer totalement de téléphone portable. L’exposition au champ émis par les antennes relais n’est pas directement liée à l’antenne du téléphone mais à l’utilisation du téléphone portable lui-même.

 

Source : Etude réalisée par Tom’s Hardware et le Criirem (Centre de Recherche et d'Information Indépendant sur les Rayonnements ÉlectroMagnétiques non ionisants)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article