Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://sante.lefigaro.fr/sites/default/files/styles/450_x_/public/media/field_media_image/ac2283a8-5fee-11e2-b51c-40bcb524a972-493x328.jpg

 

Les fumeurs sont persuadés que le sevrage va augmenter leur nervosité à long terme. À tort, selon une étude britannique.

Les fumeurs ont beau en être persuadés, la consommation de cigarettes ne soulage pas leur stress. C'est même tout le contraire, selon une étude publiée dans le British Journal of Psychiatry . «Les fumeurs qui parviennent à l'abstinence connaissent une réduction de l'anxiété à long terme, alors que ceux qui échouent la voient augmenter», affirme une équipe de chercheurs anglais du King's College de Londres et de l'université de Southampton.

 

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont suivi 491 fumeurs participant à un programme de sevrage tabagique combinant psychothérapie, éducation et traitement médicamenteux. Ils ont mesuré par questionnaire leur niveau de stress avant l'arrêt du tabac, puis six mois après. Résultat: les patients ayant réussi leur sevrage avaient vu leur score d'anxiété diminuer de neuf points (sur une échelle de 80), tandis que les patients ayant rechuté subissaient une hausse de trois points. Cette tendance était plus marquée chez les personnes souffrant d'un trouble psychiatrique.

Erreur d'interprétation

«Avec la prise de poids, le stress est un obstacle majeur à l'arrêt du tabac, souligne le Dr Ivan Berlin, tabacologue à la Pitié-Salpêtrière (Paris). Les fumeurs, mais aussi les professionnels de santé, sont en effet convaincus que le sevrage provoque une augmentation de l'anxiété à long terme. Or, si on constate chez certaines personnes un regain de nervosité, ce phénomène se dissipe en quelques jours».

 

Selon les chercheurs anglais, si la plupart des fumeurs pensent que le tabac soulage le stress, c'est en raison d'une erreur d'interprétation. En supprimant les symptômes du manque, la nicotine crée dans leur esprit l'illusion d'une amélioration de leur humeur. Ainsi, les scientifiques recommandent d'adapter les messages de santé publique. Selon eux, «les médecins doivent informer leurs patients que l'arrêt du tabac est bon pour la santé mentale», mais ils doivent être attentifs aux échecs car une rechute, elle, aggrave l'anxiété.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cigarette électronique 08/09/2014 10:22

Personnellement, j'ai vu une différence significative entre le tabac et la cigarette électronique. Voilà un peu plus d'un an que j'ai arrêté le tabac pour démarrer la cigarette électronique, et mon niveau de stress a baissé. Ce n'est qu'une expérience personnelle...

La cigarette électronique 21/12/2013 22:59


Je suis le fondateur de la boutique en ligne www.top-cigarette-electronique.com et je peux certifier d'après mon expérience personnelle, et celle des mes clients que la cigarette électronique
est vraiment un déstressant!
Bien entendu sans tous les effets néfastes que peut avoir la cigarette classique.
La cigarette électronique est vraiment une bénédiction pour tous les fumeurs, en tout cas je vous conseil de privilégier les e-liquides 100 % Français afin d'être sûr de la qualité du produit!
;)
Bonne continuation à votre blog.

cigarette electronique 13/09/2013 17:16


C'est vrai que la majorité des fumeurs pense que pendant une période de stress la cigarette va enlever ce stress, mais c'est vraiment tout le contraire, la nicotine et la tabac accroi le stress
et rend le corps plus nerveux. 


C'est donc une vrai erreur que font les fumeurs. 


Rest a savoir si la cigarette electronique cause les même effets sur le corp ? Des réponses à ce sujet ? 


Merci pour votre article. 
Martine