Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

Comment les animaux se protègent-ils du froid ? Certes, la plupart sont bien équipés de fourrures chaudes, mais ils restent tout de même vulnérables. Le froid draine toute la chaleur corporelle que les animaux tirent de leur nourriture. Découvrez les drôles de techniques employées par certains pour éviter de se refroidir.

 

 

Et oui, le froid est bien arrivé. Les doudounes, bonnets, écharpes et autres moufles ont refait leur sortie. Car, pas question de rester au froid ! Toutes les techniques sont bonnes pour s'en protéger. Mais, les animaux aussi ont leur petits "trucs et astuces" pour se protéger du froid, et certains sont plus étranges que d'autres.

 

En hiver, les animaux perdent une grande partie de la chaleur corporelle qu'ils récupèrent en mangeant. Avec une nourriture plus rare et pour conquérir le froid, ils ont développé des capacités de survie incroyables. Sang anti-gel, sources d'eau chaude ou orgies, leurs techniques pour résister au froid peuvent paraître étranges, mais, en attendant, elles sont très efficaces, leur permettant de survivre à de grands froids.

 

Quelques animaux vous confient leurs techniques pour vaincre le froid.

 

1 - Les manchots

Les manchots empereurs survivent au froid de l'Antarctique en se penchant en arrière et en restant frais. En effet, la température de la surface externe de leurs plumes chute plus bas que celle de l'air environnant. Les plumes ultra-froides aideraient alors les oiseaux à rester au chaud par les jours sans nuage. Une équipe de biologistes a utilisé des caméras thermiques pour observer ce phénomène de convection. En revanche, les plumes ne protègent pas les pieds des manchots. Les chercheurs se sont donc aperçus que, régulièrement, les manchots se penchent en arrière pour décoller leurs orteils de la glace. Grâce à cette technique, l'oiseau peut réduire sa perte de chaleur de 15%.

 

2 - Les poissons-antarctiques

Sous les pieds des manchots, de nombreuses espèces de (...)
Lire la suite sur maxisciences.com


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article