Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-05/2011-05-26/article_metal.jpg

 

RECYCLAGE - Un rapport des Nations unies alerte sur le faible taux de recyclage des métaux, en partie à cause des produits électroniques non récupérés...

«La "société du recyclage" ne semble qu’un lointain espoir». Selon le rapport sur le recyclage des métaux publié jeudi par le Programme des Nations unies pour l’environnement (Unep), à peine un métal sur trois est recyclé à plus de 50%. Un problème à résoudre rapidement pour rendre viable l’économie «verte», avertit le rapport.

Rares, mais pas recyclés

Sur les soixante métaux étudiés, c’est le plomb, utilisé principalement dans les batteries, qui est le mieux recyclé. Viennent ensuite l’or et l’argent, utilisés notamment pour les téléphones portables, puis l’aluminium, recyclable à l’infini. En revanche, il n’existe quasiment aucun recyclage de métaux spéciaux comme l’iridium, utilisé dans les diodes électroluminescentes (LED), le dysprosium utilisé dans les aimants d’éoliennes ou le lanthane nécessaire aux batteries de voitures hybrides.

Tout en bas du classement, 34 métaux sont recyclés à moins de 1%, parmi lesquels quatorze sont des terres rares, ces métaux stratégiques pour la haute technologie qui sont principalement exploités en Chine: erbium utilisé pour la fabrication de fibres optiques, scandium présent dans les alliages d’aluminium ou encore praséodyme utilisé pour fabriquer du verre et des aimants. «En se contentant de les éliminer, les économies se privent d'importants avantages environnementaux, estime Thomas Graedel, professeur d'écologie industrielle à l'Université de Yale et l’un des huit auteurs du rapport. Si nous ne pouvons disposer facilement de ces matériaux à des prix raisonnables, une bonne partie des technologies modernes ne peut tout simplement pas exister. Sans eux, on aurait par exemple des ordinateurs plus lents, des images médicales plus floues ou des avions plus lourds et plus lents.»

Sortez les vieux portables des tiroirs

Pour améliorer le taux de recyclage des métaux, l’Unep préconise d’améliorer la conception des produits, en facilitant le démontage et la séparation des matériaux, mais aussi d’inciter les ménages à ne pas laisser dormir leurs vieux appareils électroniques dans les tiroirs.

Les métaux peuvent être utilisés à maintes reprises sans perdre leurs qualités originelles et leur recyclage consomme deux à dix fois moins d’énergie que leur fabrication, sans compter l’extraction qui représente 7% de la consommation énergétique mondiale et contribue largement aux émissions de gaz à effet de serre. En France, la réglementation sur les DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques) impose aux distributeurs de proposer une solution de reprise gratuite des anciens équipements.

A.C.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article