Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.topsante.com/var/topsante/storage/images/media/images/1_sante-au-quotidien/detartrage/2023590-1-fre-FR/detartrage_h_content_l.jpg

 

Recommandé par les dentistes, le détartrage fait partie des soins indispensables pour une hygiène dentaire rigoureuse. Alors à quoi sert-il vraiment et comment se déroule t-il ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le détartrage avant de prendre rendez-vous chez le dentiste.

1. Détartrage : pour quoi faire ?

Après chaque repas, la salive et les résidus alimentaires forment un dépôt sur les dents : c'est ce qu'on appelle la plaque dentaire (aussi appelée plaque bactérienne). En raison de la présence de bactéries, cette plaque dentaire peut favoriser l’apparition de caries ou de maladies des gencives (gingivites ou parodondites).

Au fil du temps, si la plaque dentaire n’est pas éliminée régulièrement, elle durcit et se transforme en tartre, favorisant un nouveau dépôt de bactéries et de germes. Il est alors nécessaire de procéder à un détartrage. Cet acte simple, qui consiste à enlever le tartre accumulé sur les dents, permet de recréer un environnement sain pour protéger les dents et les gencives, en prévenant les maladies gingivales et parodontales. Réalisé régulièrement, le détartrage peut par ailleurs contribuer à réduire les taches dues à des facteurs externes (café, thé, tabac…) tout en aidant à garder une dentition plus blanche, un sourire plus éclatant.

 

2. Détartrage : quand faut-il le faire ?

La formation de tartre est variable selon les individus. Elle est également différente selon la position des dents ou encore la sécrétion salivaire et le PH de la bouche. Il faut cependant savoir qu’elle augmente avec l’âge. Généralement, même avec un brossage efficace, il n’est pas facile d’éviter la plaque dentaire et le tartre, notamment dans les zones difficilement accessibles (sillons gengivo-dentaires).

De plus, une fois formé, le tartre ne peut pas être enlevé avec une brosse à dents, contrairement à la plaque dentaire. Un détartrage régulier est donc important pour tous. C’est votre dentiste qui décidera de sa fréquence. Habituellement, il est recommandé d’effectuer un détartrage une fois par an, en même temps que la traditionnelle visite de contrôle.

Comment se déroule un détartrage ?

Le détartrage se déroule chez le dentiste. Totalement indolore, il consiste à nettoyer les dents (par « grattage » ou grâce à l’utilisation d’un appareil à ultra-sons) en décollant les blocs de tartre présents sur la surface des dents, dans les espaces inter-dentaires ou sous la gencive. Il se termine par un polissage, réalisé à l’aide d’une brossette et d’une pâte à polir. Son objectif : soigner les parois des dents agressées par le détartrage et enlever les dernières taches et rugosités. Résultat : des dents plus blanches et parfaitement nettes, débarrassées de toute trace de plaque dentaire ou de tartre !

 

3. Dents : comment prévenir la formation de tartre ?

Pour prévenir la formation de tartre, il est essentiel d’agir en amont en luttant contre la plaque dentaire au quotidien. Pour cela, il est essentiel de suivre certaines recommandations - Brossez-vous soigneusement les dents, après chaque prise alimentaire (au minimum 2 fois par jour et durant 3 minutes à chaque fois).

- Afin de compléter le brossage des dents, utilisez si besoin du fil dentaire.

- Pour contrôler l’efficacité de votre brossage, surveillez enfin la formation de plaque dentaire en utilisant régulièrement un révélateur de plaque, qui permet de colorer momentanément les dépôts présents sur les dents.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article