Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-09/2011-09-15/article_antarctique.jpg

 

L'ancien telepherique de la base Alfred Faure sur l'ile de la Possession dans l'Archipel de Crozet, qui fait partie des terres antarctiques françaises. F.LEPAGE/SIPA


A l'occasion de la Journée internationale de la protection de la couche d'ozone, le Programme des Nations unies pour l'environnement rappelle qu'il y a encore fort à faire pour résoudre ce problème...

Il y a quelques années, quand on parlait environnement, on pensait immédiatement au trou dans la couche d’ozone. Les déodorants et les aérosols en tous genres se sont depuis mis au pas: grâce au Protocole de Montréal, qui a contraint ses 196 pays signataires à interdire l’utilisation des CFC, des gaz fluorés qui modifient les molécules d’ozone de l’atmosphère.

 

Alors qu’on croyait le problème de la couche d’ozone résolu,  en août dernier l’Organisation météorologique mondiale a signalé la réapparition d’un trou au-dessus de l’Antarctique. Selon les scientifiques, ce trou pourrait avoir des conséquences sur les précipitations dans les régions tropicales et sur le climat du globe. Pour comprendre ces liens complexes, le CNRS, la Nasa, l’Université de Columbia et d’autres instituts scientifiques dans le monde se sont associés dans un programme de recherche que le Programme des Nations unies pour l’environnement présente dans un documentaire, en ligne le 16 septembre.

 

A.C.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article