Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.futura-sciences.com/images2/retourchine.jpg

 

Pékin se prépare à son premier rendez-vous spatial avec des astronautes à bord.

La Chine a annoncé samedi qu'elle lancerait vers la mi-juin son prochain vol spatial habité, Shenzhou IX, pour son premier rendez-vous spatial avec des spationautes à bord, a rapporté l'agence Chine nouvelle sans fournir de date précise.

La mission Shenzhou VIII avait permis en octobre 2011 aux Chinois de réaliser pour la première fois un amarrage entre deux vaisseaux inhabités orbitant autour de la Terre. Le précédent vol habité chinois est Shenzhou VII, en septembre 2008.

Shenzhou IX ("Vaisseau divin") et son lanceur, une fusée longue marche 2F, ont été amenés sur le pas de tir de la base de Jiuquan, dans le nord-ouest de la Chine, a précisé un porte-parole du programme spatial chinois cité par l'agence officielle.

"Actuellement, tous les préparatifs pour un amarrage entre le module Tiangong-1 ("Palais céleste") et Shenzhou IX avec des personnes à bord se déroulent bien", selon Chine nouvelle.

Une femme pourrait se trouver parmi les spationautes

Les responsables du programme spatial chinois avaient précédemment annoncé que trois astronautes prendraient place à bord de Shenzhou IX. En mars, l'agence officielle avait rapporté qu'une femme pourrait se trouver parmi les spationautes, ce qui serait une première en Chine.

Niu Hongguang, commandant adjoint de ce programme habité, avait déclaré à Chine nouvelle qu'un nombre non précisé de femmes se trouvait parmi les astronautes s'entraînant pour cette mission.

Le 29 septembre 2011, une fusée longue marche 2F a lancé Tiangong-1, premier module de station orbitale chinoise. Un mois plus tard, la Chine a effectué son premier "baiser spatial" en réussissant l'amarrage de Tiangong-1 et du vaisseau Shenzhou VIII, qui, lui, était inhabité.

La maîtrise des rendez-vous spatiaux est une étape cruciale dans la conquête de l'espace, franchie par les Russes et les Américains dans les années 1960.

Le programme en cours vise à doter d'ici une décennie la Chine d'une station orbitale dans laquelle un équipage peut vivre en autonomie durant plusieurs mois, comme l'ancienne station russe Mir ou la Station spatiale internationale (ISS).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article