Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img1.mxstatic.com/requin/la-squalamine-une-subtance-anti-virale-produite-par-les-requins_33727_w460.jpg

 

Selon des chercheurs américains, une substance produite par le foie des requins, la squalamine, pourrait être utilisée pour combattre certains virus humains, notamment de l'hépatite et de la fièvre jaune.


Des chercheurs du Centre médical de l'université de Georgetown, à Washington, ont découvert récemment que la squalamine, une substance sécrétée par le foie des requins, avait une action antivirale. En effet, grâce à elle, les virus dont sont affectés les squales, sont contenus voire totalement éradiqués dans certains cas. Des hypothèses confirmées par les récentes études des scientifiques.

 

Au cours de leurs travaux, ceux-ci sont parvenus à démontrer que la squalamine pouvait inhiber l'infection de cellules sanguines par le virus de la dengue ainsi que l'infection de cellules du foie humain par l'hépatite B et D, rapporte romandie.com. Mais la fièvre jaune, la maladie du sommeil ainsi qu’un type d’herpès chez les rongeurs sont également éliminés par la squalamine.

 

"Il s'agit d'une substance prometteuse qui, dans son principe actif et sa structure chimique, n'a rien de commun avec d'autres matières actuellement à l'étude pour traiter les virus", a ainsi précisé le découvreur de la molécule, le professeur Michael Zasloff. Mais pour l’heure, aucun dosage idéal n’a pu être déterminé avec précision et des tests doivent à présent être réalisés sur les humains. Par ailleurs, la squalamine, sans danger pour l’homme, avait déjà été envisagée pour traiter les maladies ophtalmiques et des recherches sont actuellement en cours.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article