Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.slate.fr/sites/default/files/imagecache/node-lien/4923566097_8fb8bcc415.jpg

 

Un phénomène inquiétant a eu lieu dans l'espace: une ou plusieurs planètes se sont littéralement faites dévorer par leur étoile. Un destin tragique que pourrait connaître la Terre, confirmant ainsi une hypothèse relayée par les scientifiques depuis des années.

 

Une étude publiée dans The Astrophysical Science, et menée par l’équipe de l’astronome Alexander Wolszczan de l'Université de Penn State, fait part des observations sur l’étoile BD 48 740 depuis 2005. Cette dernière est une géante rouge, une étoile sur le déclin qui a épuisé tout l’hydrogène de son noyau. Or, les scientifiques ont découvert que cette étoile a englouti ses propres planètes.

 

Forbes explique les deux raisons qui ont conduit à cette conclusion. La première est le taux de lithium anormalement élevé de l’étoile. D’habitude, cette substance est peu présente car la chaleur et les fusions internes de l’étoile la détruisent. Alex Wolszczan a expliqué ce phénomène dans un communiqué de presse:

«Dans le cas de BD 48 740, il est probable que la production de lithium ait été déclenchée par une masse de la taille d'une planète qui a sombré dans l'étoile et l’a réchauffée tandis que l'étoile la digérait.»

La seconde observation des chercheurs s’est portée sur une autre planète de ce système. Cette «rescapée» de l’étoile BD 48 740 avait l’orbite la plus elliptique jamais observée. La disparition de planètes aurait fortement perturbé sa trajectoire.

Pour Alex Wolszczan, cité dans un communiqué de l'Université de Penn State, la Terre pourrait connaître le même sort:

«Un destin semblable peut attendre les planètes à l'intérieur du système solaire, où le Soleil devient une géante rouge et va se dilater  jusqu'à l'orbite de la Terre dans environ cinq milliards d'années 

Si les scientifiques ne sont pas tous d’accords sur l’avenir de la Terre, ils sont en revanche plus unanimes sur l’avenir du Soleil. Le magazine Scientific American explique la thèse la plus probable:

«Le Soleil est lentement en train de s’étendre et de s’illuminer, et au cours des quelques prochains milliards d'années, il finira par dessécher la Terre, la laissant chaude, roussie  et inhabitable. Dans environ 7,6 milliards d'années, le Soleil va atteindre sa taille maximale en géante rouge: sa surface s’étendra de 20% au-delà de l'orbite terrestre actuelle et brillera 3.000 fois plus. Dans sa phase finale, le Soleil va s'effondrer en une naine blanche.»


Photo: NASA's SOHO sees sun popping out all over/NASA goddard photo & video via Flickr CC License by.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article