Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://s1.lemde.fr/image/2012/02/05/540x270/1639137_3_7a98_le-nombre-des-departements-places-en-vigilance_e3f979c724a43750495173da88b5a3fb.jpg

 

Trente-neuf départements étaient encore en vigilance orange "grand froid" lundi matin 6 février à 6 heures, a annoncé Météo France dans son bulletin. Il s'agit des Régions Alsace, Auvergne, Bourgogne, Champagne-Ardenne, France-Comté, Limousin, Lorraine, Rhône-Alpes et des départements de l'Aisne, des Hautes-Alpes, de l'Aveyron, de la Lozère, du Nord et du Tarn. Dans le reste de l'Europe, la vague de froid a eu des conséquences graves : en Ukraine, plus de cent trente personnes sont mortes de froid alors que la Pologne ou la Bosnie sont quasiment paralysées par la neige.

En France. Sur l'ensemble des départements placés en vigilance "grand froid", les températures restent très négatives en cette fin de nuit, fréquemment comprises entre – 9 et – 15 °C avec, en plus, un vent d'est glacial même s'il est globalement plus faible que les jours précédents, selon Météo France. Au cours de la journée de lundi, les températures resteront négatives dans ces départements. Les valeurs maximales seront généralement comprises entre – 3 et – 7 °C en plaine avec toujours un vent de nord-est qui renforcera la sensation de froid. La nuit de lundi à mardi sera de nouveau une nuit très froide, justifiant la poursuite de la vigilance orange, a prévenu Météo France, pour qui cette situation de grand froid se poursuivra pendant quelques jours. En périphérie des départements placés en vigilance orange, un grand nombre de départements sont placés en vigilance jaune "grand froid" et on relève en cette fin de nuit des valeurs de températures minimales très basses notamment sur le sud de la Région Centre, d'après Météo France.

 

Le gouvernement a assuré qu'il n'y avait pas actuellement de difficulté en termes d'approvisionnement en électricité. "Pour l'instant, c'est sous contrôle", a indiqué le ministre de l'économie, François Baroin, alors qu'un pic de consommation d'électricité a été atteint avant le week-end. En Ile-de-France, le seuil d'alerte aux particules fines devrait être dépassé lundi, selon les autorités. La préfecture de police de Paris a "recommandé" en conséquence aux Franciliens de baisser leur chauffage à 18 °C, de réduire la vitesse sur route, de différer leurs déplacements ou d'utiliser les transports en commun.

Dans le reste de l'Europe, le pays le plus touché par le froid et les chutes de neige est l'Ukraine. Neuf personnes sont mortes de froid, dans la nuit de samedi à dimanche. Depuis neuf jours, cent trente et un morts ont été recensés par les autorités alors que les températures chutaient parfois jusqu'à – 30 °C. La plupart des victimes sont des sans-abri dont les corps ont été retrouvés dans les rues ou sur les pas de porte. Le gouvernement a déclaré que mille huit cents personnes étaient hospitalisées pour des affections ou blessures liées au froid.

 

Un homme aux prises avec la neige dans les rues de Sarajevo, dimanche 5 février.

 

Un homme aux prises avec la neige dans les rues de Sarajevo, dimanche 5 février.REUTERS/DADO RUVIC

En Pologne, huit personnes sont mortes dans la nuit, portant le bilan à cinquante-trois victimes. Exceptionnellement, le premier ministre, Donald Tusk, a demandé aux responsables locaux d'autoriser les personnes en état d'ébriété à dormir dans les foyers. En Bosnie, la capitale, Sarajevo, est paralysée par des chutes de neige de plus de deux mètres, et un état d'urgence a été déclaré. Les météorologues prévoient une persistance du froid au cours de la semaine à venir.

En Italie, le bilan atteint seize morts. Le chaos que la neige a causé à Rome, où l'approvisionnement dans les magasins vient à manquer en raison des problèmes de circulation, a déjà des conséquences politiques : les autorités locales et gouvernementales s'accusent mutuellement de ne pas avoir été à la hauteur.

La neige, qui a recouvert la France et l'Angleterre, se dirigera vers la Belgique et l'Allemagne. Steven Keates, prévisionniste à l'Institut de météorologie britannique, n'exclut pas que l'Italie, la Grèce et les Balkans soient touchés par la neige dans les prochains jours.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article