Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.ieo.fr/images/sel_de_bains_ambre_patchouli.jpg

Aux USA, un homme sous l'emprise d'une nouvelle drogue qui dépote un peu trop a été arrêté dans le salon d'une famille alors qu'il se détendait devant la télévision. Explications.

 

Connu par les services de police de l’Ohio pour être un consommateur invétéré, Terry Trent, 44 ans, a pénétré dans le domicile des Henderson par effraction. Avant de squatter leur sofa pour regarder tranquillement la tv, il a relooké le salon de cette famille avec des décorations de Noël. Finalement arrêté par la police, Terry Trent avait un peu trop forcé sur les sels de bain. Le fait divers s’est plutôt bien terminé et n’est pas le plus dramatique : en Pennsylvanie, un homme s’est introduit dans un monastère avant de poignarder un moine. Vous en voulez encore ? Une femme s’est mutilée en Virginie car elle était convaincue qu’elle avait une "chose" sous la peau. Tous ces drames sont liés à la consommation de sels de bain. 

Sels de bain ? 

Cette drogue qui défraie actuellement la chronique aux Etats-Unis est un puissant psychotrope qui se sniffe, se fume ou bien s’injecte par intraveineuse.

Après l’effet hallucinogène qu’elle entraîne, la descente est très dure. Quand cette dernière se passe mal, et c’est souvent le cas, les sédatifs ne peuvent calmer le toxicomane. Afin de soulager le patient intoxiqué, il faut lui administrer de puissants antipsychotiques.  

Les praticiens avancent que cette drogue possède le mauvais côté de la méthamphétamine, de la cocaïne, du pcp, du lsd et de l’extasy. Les personnes sont complètement déconnectées et finissent généralement internées dans une unité psychiatrique. Le séjour peut durer quelques temps, d'ailleurs.

Les sels de bain sont composés de méphédrone et de mdpv, ce dernier est un dérivé chimique d'un composant du qat, une petite feuille dont les yéménites raffolent particulièrement.

 

 

Impuissance de la loi

Avant de traverser l’océan Atlantique en 2010, cette drogue a fait des siennes en Grande Bretagne. Aujourd'hui interdite dans 28 états du pays, elle est pourtant en vente libre sous l'appellation anodine d'Ivory Wave, de Loco-Motion ou bien encore de Vanilla Sky dans des supermarchés et des boutiques spécialisées. Et naturellement, il est aussi possible de s'en procurer via le net. Pour environ 50 mg, elle se vend entre 25$ et 50$.

Fabriqués en Chine et Inde, les sels de bain sont autorisés à la vente, à la condition que sur le paquet soit stipulé "impropre à la consommation humaine", la petite mention permet ainsi de contourner l’Analog Act, une loi fédérale.

 

Via Courrier International et NY Daily News

http://societe.fluctuat.net/blog/51157-les-sels-de-bain-une-drogue-qui-fait-des-degats.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cinémartie 03/12/2011 22:59


Alors vive l'huile de bain !


Bonne nuit