Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://img2.topsante.com/var/topsante/storage/images/medecine/dermato/lipome/soigner/lipome-comment-ca-se-soigne-54189/469237-1-fre-FR/Lipome-comment-ca-se-soigne_exact441x300.png

 

Tumeur bénigne constituée de tissus graisseux, le lipome est sans danger et ne doit pas vous inquiéter. Pour autant, il demeure inesthétique et peut être douloureux. Alors comment le reconnaître et le soigner ? Quels sont les traitements adaptés pour se débarrasser du lipome ? On vous dit tout au sujet du lipome.

 

Qu'est-ce qu'un lipome ?

Le lipome est une masse faite de tissus graisseux. Il prend la forme d'une boule lisse et ronde située sous la peau, plutôt molle et qui roule sous les doigts. Il n'est généralement pas douloureux. Un lipome peut se développer à différents endroits du corps comme le cuir chevelu, le dos, les seins, la face interne des bras, le cou, le front... Un lipome n'est pas cancéreux, il s'agit d'une tumeur bénigne. Il est possible de retrouver plusieurs lipomes dans une même zone. On parle alors de lipomatose.

 

Comment diagnostiquer un lipome ?

Le lipome est diagnostiqué par un médecin généraliste ou un dermatologue dans le cas des lipomes sous-cutanés, généralement par une simple observation et palpation de la masse. Il peuvent être parfois confondus avec un kyste sous-cutané et très rarement avec un liposarcome, d'origine cancéreuse. Au moindre doute, une analyse des tissus est alors réalisée grâce à une biopsie.

 

Pourquoi soigner un lipome ?

Bien qu'ils ne présentent pas de risque pour la santé, il est parfois nécessaire de retirer les lipomes. C'est le cas quand ceux-ci excèdent les 5 mm, s'ils sont douloureux (notamment s'il se logent entre deux faisceaux de muscles) ou encore s'ils représentent une gène esthétique pour le patient, par exemple s'ils sont placés à un endroit particulièrement visibles, comme sur le front et/ou qu'ils sont de taille volumineuse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article