Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://philibertlacouane.p.h.pic.centerblog.net/o/238d3e1a.jpg

 

Le psychologue Richard Wiseman invite les utilisateurs de smartphone à participer à une expérience à grande échelle...

Imaginez que vous puissiez prendre le contrôle de vos songes... Que choisiriez-vous de vous offrir après une longue journée de travail ? Une balade à cheval sur une plage déserte, une descente en rafting ou une plongée sous-marine dans un lagon turquoise... Le psychologue Richard Wiseman de l'université de Hertfordshire au Royaume-Uni en rêve ! Tant et si bien qu'il vient de lancer, à l'occasion du Festival des sciences à Édimbourg en Écosse, une expérience à grande échelle. Et pour toucher le plus grand nombre, le chercheur a mis au point... une application iPhone !

Baptisée "Dream On", celle-ci propose à l'utilisateur de choisir gratuitement entre deux scénarios sonores soigneusement élaborés de manière à suggérer un type de rêve particulier. Durant la nuit, le téléphone doit être placé à côté de l'utilisateur de manière à repérer ses mouvements et à déterminer s'il est ou non en train de rêver. Peu après cette phase agitée, une alarme est censée sortir le dormeur de son songe pour lui permettre d'en noter le contenu et de le transmettre à l'équipe de Richard Wiseman.

Base de données

L'outil "grand public" doit permettre une étude à grande échelle et déterminer si la diffusion de sons évocateurs peut permettre d'influencer les rêves. L'ensemble des témoignages seront compilés dans une base de sonnées nommée Dream Catcher (l'attrape-rêve). Et Richard Wiseman espère en récolter au moins 10 000. Car le psychologue en est convaincu, trouver le moyen de procurer de doux rêves aurait de nombreuses vertus, notamment celle d'offrir un sommeil plus réparateur, de booster le bien-être physique et psychologique d'un individu et, in fine, d'accroître sa productivité. De là à ce que les managers recommandent l'appli à leurs employés...

 

Par

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article