Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Scientifique

http://www.topsante.com/var/topsante/storage/images/media/images/actus/insolite-prescrire-des-livres-contre-la-depression/2190313-2-fre-FR/Insolite-Prescrire-des-livres-contre-la-depression_h_content_l.jpg

 

Pour soigner la déprime ou les angoisses, les médecins britanniques vont pouvoir dès le mois de mai recommander des livres de développement personnel ou des romans à leurs patients.

Outre-Manche, la bibliothérapie, cette technique qui consiste à guérir par des livres, s’impose comme une alternative sérieuse à la médecine traditionnelle. Depuis la création en 2011 d’un service spécialisé à la School of life de Londres, l’idée a fait son chemin en Angleterre. Tant et si bien qu’à partir de mai prochain, les médecins anglais vont pouvoir faire des propositions de lectures à leurs patients parmi une trentaine d’ouvrages comprenant des livres de thérapie comportementale, des romans et de la poésie.


Munis de leur ordonnance, les patients pourront se voir délivrer leur "traitement". Debbie Hicks de l'association The Reading Agency, à l’origine de ce programme, explique la démarche : "Dans un premier lieu, le médecin peut prescrire des livres de développement personnel issus d’une sélection. Les patients se rendent ensuite à la librairie près de chez eux où les livres seront disponibles". Avec la bibliothérapie, l’équipe de Debbie Hicks espère ainsi proposer un nouveau moyen de venir en aide aux six millions de Britanniques qui souffrent de dépression et d’anxiété.

 

Bibliothérapie : des groupes de lecture collectifs
En plus de ces initiatives individuelles, l’association The reading Agency propose une autre formule plus collective cette fois-ci : les patients pourront participer à des groupes de lecture "pour stimuler leur humeur".

Les livres peuvent-ils remplacer les traitements classiques ? Une étude publiée dans Plos One l’an dernier a souligné l’efficacité de la méthode sur un groupe de patients écossais, qui s’était mieux rétabli qu’un autre groupe soigné par la médecine conventionnelle.

 

La lecture pourrait également prévenir la dépression chez les ados, selon une autre étude publiée dans Archives of Pediatric and Adolescent Medicine.

 

Pour le Dr Paul Blenkiron, psychiatre à York, interrogé par le site spécialisé WebMD, cette thérapie comportementale par les livres peut constituer un "traitement hautement efficace pour aider les personnes qui souffrent de problèmes de santé mentale". Une méthode d’autant plus efficace qu’elle serait moins onéreuse pour les collectivités que les traitements actuels. Le coût annuel des pathologies mentales s’élève à 14 millions de livres sterling (plus de 16 ,5 millions d’euros) en Angleterre.

 

Commenter cet article